Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Big Bones de Laura Dockrill

Laura Dockrill
  Ados: Big Bones

Ados: Big Bones - Laura Dockrill

Roman feel-good pour ado en surpoids
Note :

   Thèmes : Adolescence, Surpoids, Famille
   
    Tout d'abord la première chose que j'ai adorée dans "Big Bones" c'est la progression de l'intrigue et les titres des chapitres qui vous mettent l'eau à la bouche.
   
    Bluebelle alias Big Bones a 16 ans et c'est une gourmande. Elle a du surpoids mais dans un certain sens elle n'en souffre pas car Bluebelle s'aime comme elle est, et on l'admire pour ça. Ainsi chaque chapitre commence avec le nom d'un plat, d'une gourmandise ou d'une recette... Big Bones ou l'art de cultiver l'amour des bons petits plats et à nous faire saliver d'envie devant les petits péchés mignons de l'héroïne qui d'ailleurs mange bien, mange parfois bio et respecte la nourriture. Je dois dire que j'ai adoré sa vision de l'alimentation, elle est très saine, posée. Bluebelle ce n'est pas la fille qui se goinfre de barres chocolatées ou de cochonneries, c'est celle qui va cuisiner un bon hachis parmentier et qui sait le savourer en famille avec sa sœur et sa mère.
   
   "Big Bones" est un roman d'adolescence intelligent et convaincant. Tout ce que Bluebelle dit et pense de son corps, de son rapport aux autres, de la nourriture et de son rapport à l'alimentation est vrai, sensé et intelligent. Elle le dit d'ailleurs : c'est la seule ado de 16 ans qui aime manger et qui est bien dans son corps. Franchement je n'irais pas par quatre chemins, c'est TOP!! Sa philosophie de vie est topissime et géniale, tellement décomplexée, tellement plus heureuse... je l'admire pour ça car on a beaucoup à apprendre de ce personnage positif.
   
   Au début du roman, sa mère l'emmène chez un médecin suite à une crise d'asthme et qui lui demande de tenir un journal alimentaire, de noter tout ce qu'elle mange. Bluebelle trouve l'idée ridicule mais elle passe un marché avec sa mère. Au final le journal de bord se détourne en journal intime où elle va raconter ses aventures (farfelues), son histoire, ses envies, ses réflexions drôles et pertinentes. Un vent de fraîcheur s'abat et nous surprend avec ce roman anti-grosso-phobie, un roman feel-good!! Je pense que vous feriez tous sensation avec ce roman sur la plage en dégustant au choix des chouchous dorés et grillés ou un bon beignet croustillant!! Les personnages y sont attachants et l'héroïne est charismatique et charmante! Elle s'affirme et s'exprime. Je me suis payé de bonnes barres de rire devant une certaine scène complètement hallucinante et je me suis bien amusée, approuvant le message enthousiaste que toute ado devrait valoriser.

critique par Laël




* * *