Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Vocation nègre de Anonyme

Anonyme
  Vocation nègre
  Roman de Renart
  Le livre du chevalier Zifar
  Le roman d'Enéas
  Dès 09 ans: Contes Norvégiens

Vocation nègre - Anonyme

Tout est dans la façon
Note :

   Tout ce qui touche le milieu littéraire, éditorial, m’intéresse, comme tous les grands lecteurs je suppose. Et ce métier caché de nègre, ou rewriter comme on dit à présent, est fichtrement intéressant. Ce n’est pas donné à tout le monde de se couler dans le style d’un autre, de plagier sans modèle, sinon oral bien souvent, de pasticher sans prêter à sourire, de rendre les intonations et silences d’un phrasé à l’écrit. Vision naïve, peut-être, je ne juge pas le motif, mais le rendu final.
   
   C’est trendy en plus actuellement de s’interroger sur l’identité réelle des auteurs, qui sont Lady Writer , La littérature, Brad-Pitt Deuchfahl ? Allons-y pour débusquer des pistes au sujet de cet anonyme, me disais-je.
   
   Oui, mais non.
   
   Notre auteur débute par son adolescence, où il glanait quelques sous en rédigeant les dissertations de ses petits camarades, jusqu’au jour où un prof reconnaît le pompage de vieux romans, carrière étouffée dans l’œuf. Ensuite, il écrit, des romans, est publié, mais ça ne marche pas fort. Débute alors sa véritable occupation : nègre.
   Et que je te balance quelques noms (pas trop), et que je t’assassine quelques coutumes germano-pratines (monde dépravé), et que je te raconte ma vie sous des angles vraiment étranges.
   Que viennent faire les épisodes de la traite des vaches ou de la fille du scientifique aux papillons ? Introduire un soupçon de vantardise ? Mettre un poil de sexe ?
   Pour moi ça ressemble fort aux mots clés dont certains truffent leurs blogs pour « attirer les googleurs ».
   
   J’avais lu il y a quelques temps Du sourire aux larmes attribué à Jean-Pierre Foucault (j’aime beaucoup Foucault, et de longue date), et m’étais énormément ennuyée : plus plat, rarement vu. Ce « vocation nègre » m’y a fait fortement penser.
   
   J’ai trouvé ça finalement mal écrit, et c’est un comble.

critique par Cuné




* * *