Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

K comme: Pour Sanpei de Fumiyo Kouno

Fumiyo Kouno
  K comme: Le Pays des Cerisiers
  K comme: Pour Sanpei

K comme: Pour Sanpei - Fumiyo Kouno

Manga en 2 tomes
Note :

   De Fumiyo Kouno, j’avais lu en 2007 Le Pays des Cerisiers, qui m’avait réconciliée avec les mangas que je ne lisais pas à l’époque.
   
   L’an dernier, en farfouillant sur le net pour trouver des idées de lecture pour le mois au Japon, j’ai découvert plusieurs titres du même auteur (malheureusement, l’un d’entre eux est épuisé depuis mon repérage). J’ai donc commencé par lire Pour Sanpei, acheté en avril dernier et resté à dormir sur une étagère depuis.
   
   Sanpei a perdu son épouse et va s’installer chez son fils, marié et père d’un enfant. La relation entre le père et le fils est pour le moins tendue, tandis que la petite fille n’a rien d’adorable à première vue – elle deviendra attachante par la suite, avant tout à travers son côté "hors normes". Sanpei tombe rapidement sur un livre rédigé par sa femme. Il apprend qu’elle y a consigné toutes sortes de conseils pour l’aider à se débrouiller sans elle : commentaires sur les goûts et traits de caractère de la famille, conseils pour le ménage, recettes de cuisine… ce livre va devenir la bible de Sanpei et l’aider à se sortir de nombreuses situations fâcheuses alors qu’il devient peu à peu l’homme au foyer de la maison.
   
   Cycle court de deux tomes, Pour Sanpei m’a totalement charmée. J’ai retrouvé la rondeur et la simplicité des illustrations que j’avais tant appréciées lors de ma première rencontre avec cet auteur. Pas d’humour douteux ou de dessins kawaii inattendus – deux particularités du manga qui ne facilitent pas toujours ma lecture. Le traitement des personnages, leurs aspérités, leurs faiblesses les rendent attachants ; on n’a de cesse de les voir évoluer. Et quelque part, ce serait là ma seule critique : alors que de petits grains de sable viennent se glisser dans l’engrenage, que les personnages se questionnent dans leur rapport aux autres, la fin m’a fait l’effet d’un léger retour en arrière.
   
   Quoi qu’il en soit je vous recommande ce manga qui offre un joli moment de lecture, avec le portrait d’une famille japonaise pas si conventionnelle que ça.

critique par Lou




* * *