Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Salina, les trois exils de Laurent Gaudé

Laurent Gaudé
  Le soleil des Scorta
  La mort du roi Tsongor
  Dans la nuit mozambique
  Eldorado
  La porte des enfers
  Cris
  Ouragan
  Caillasses
  Pour seul cortège
  Les oliviers du Négus
  Danser les ombres
  Écoutez nos défaites
  Salina, les trois exils

Laurent Gaudé est né en 1972.

Après des études de Lettres, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture et se fait d'abord connaître comme dramaturge.

Il publie son premier roman "Cris" en 2001, qui sera suivi notamment par "La mort du roi Tsongor" (Prix Goncourt des lycéens 2002) et "Le soleil des Scorta" (Prix Goncourt 2004).


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Salina, les trois exils - Laurent Gaudé

Douleurs de Salina
Note :

    Dans son dernier opus, Laurent Gaudé, maître des mots et du conte, nous transporte au-delà du désert, au delà du temps pour nous parler d'une femme et de l'Afrique.
   
    Une Afrique sauvage et envoûtante où bébé elle a été abandonnée dans un village brûlé par le soleil et la poussière.
   
    Adoptée, elle devient Salina, "celle qui portait en elle trop de larmes".
   
   Jeune fille, alors qu'elle tombe amoureuse, elle voit sa jeunesse brisée et sa vie anéantie par un mariage forcé avec l'aîné du chef du village.
   
    Des années plus tard, le village l'a bannie et elle perd tout mais Salina ne lâche rien et ne baisse jamais la tête.
   
    Son esprit se voile, elle parle alors aux pierres et aux serpents.
   
    Trois exils, trois fils dont le dernier Malaka devient le confident de sa colère et de sa vengeance.
   
    Par sa voix, le lecteur va connaître la vie de malheurs de Salina, une existence écrasée par les hommes que la solitude a fait sombrer.
   
    "Moi, Malaka, je vais raconter Salina...."

    Du fond d'une barque la voix de Malaka, accompagne sa mère vers sa dernière demeure, l'île cimetière. Pour qu'il puisse y accéder, son histoire doit émouvoir et ceux qui l'accompagnent vont l'écouter dans cette nuit africaine.
    Tout est prêt et nous aussi écoutons la magie Gaudé.
   
    Malgré une thématique âpre et rude, le roman résonne comme une mélopée dans les dunes pour évoquer une vie de femme où les traditions deviennent douleur.
   
    A travers des mots d'une infinie poésie, l'auteur rend hommage à Salina et à toutes les femmes que les hommes maltraitent et souillent.
   
    Une très belle lecture.

critique par Marie de La page déchirée




* * *