Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Au beau milieu des choses de Peter Cameron

Peter Cameron
  Au beau milieu des choses

Au beau milieu des choses - Peter Cameron

Un charme un peu flou
Note :

   18 nouvelles très déconcertantes, parce qu'elles possèdent la faculté de nous inviter instantanément dans leur univers, et se terminent abruptement, rarement avec une vraie chute. (D'où le titre, fort judicieux, on est de suite "Au beau milieu des choses").
   
   Ce sont plutôt des moments de vie qu'on suit pendant quelques temps, comme de petites photographies qui nous rappelleraient de grands pans de souvenirs, dans leurs moindres détails. Ce pourrait être une anecdote arrivée à un vague copain, qu'on raconterait chez soi le soir. Il y a beaucoup de proximité dans les mots de Peter Cameron, et ça contient un charme un peu flou qui est assez entraînant.
   
   Les sujets sont très variés également, des histoires de couple, beaucoup, des jeunes, des vieux, des homo, et toujours de l'amour, pour tous.
   
   « Là n'est pas la question », par exemple, nous parle d'une mère qui vient de perdre un de ses jumeaux. Elle est convoquée au lycée, car l'habitude qu'a prise Ellery, son fils devenu unique, de porter en permanence des lunettes de soleil dérange. Ils doivent vendre leur maison et toutes leurs possessions pour partir rejoindre le père de famille aux Philippines, histoire de tirer un grand trait sur leur drame. Mais peut-être que là n'est pas la question, finalement...
   « Il ne porte pas ses lunettes de soleil au lit. J'avais été très soulagée de le découvrir, le premier soir où j'étais entrée dans sa chambre. Les choses ne sont pas si graves, dans ce cas. Cela peut avoir l'air fou, mais on doit mesurer ces choses là. C'est comme ça qu'on peut les supporter. »

critique par Cuné




* * *