Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les soeurs Brontë, la force d’exister de Laura El Makki

Laura El Makki
  H.G. Wells
  Les soeurs Brontë, la force d’exister

Les soeurs Brontë, la force d’exister - Laura El Makki

Sacrée famille !
Note :

   Les Soeurs Brontë la force d'exister - Laura El Makki
   
   Si comme moi vous avez déjà suivi Laura El Makki pendant les étés de France Inter, vous serez sans doute intéressé par ce livre.
   
   J’aime la façon qu’elle a de présenter les choses, son regard, son questionnement par rapport aux écrivains et j’ai aimé la suivre sur les landes du Yorkshire et dans le presbytère d’Haworth à la recherche de ces trois femmes hors du commun que furent les sœurs Brontë.
   
   En juillet 2018, on a fêté le bicentenaire de la naissance d’Emily Brontë, cette année a vu éclore pas mal de livres à leur sujet.
   
    Laura El Makki restitue la vie des trois sœurs et bien entendu du frère qui, si il n’est jamais nommé, est pourtant partout en filigrane.
   L’auteur restitue parfaitement cette vie dans ce qu’elle a d’ordinaire, une vie sous l’œil du père, un homme sévère mais pas du tout la caricature que l’on a bien voulu longtemps faire de lui.
   Car après tout c’est lui qui a transmis à ses enfants l’envie et l’ambition de se réaliser dans l’art ou l’écriture.
   
   
   Les trois jeunes femmes sont pleines de vie et parfois font preuve d’une révolte inattendue. Elles se sont à la fois soutenues, mais elles ont aussi été en compétition les unes avec les autres.
   Le frère ici est le moins intéressant des personnages, autant le père est réhabilité autant Branwell apparait veule et faible malgré des dons indéniables.
   
   A la lecture des différents romans des sœurs Brontë on les imagine privées de tout, sombres, mais Laura El Makki balaye cette image et nous les présente plutôt comme assoiffées de vivre, de savoir, d’envie d’écrire.
   
   Sans détailler la vie des trois sœurs au jour le jour, j’ai appris pas mal de détails que j’ignorais et qui éclairent bien les portraits que l’on se fait d’elles.
   J’ai aimé en particulier les jeux de l’enfance avec les histoires imaginaires composées pour occuper les soirs d’ennui.
   J’ai apprécié aussi de pouvoir croiser mes lectures avec la vie réelle, en particulier les expériences de Charlotte à Bruxelles ou d’Anne comme gouvernante.
   
   Le succès n’a profité réellement qu’à Charlotte et encore très peu de temps. La disparition successive de Branwell, Emily et Anne est assez saisissante, au final ce sera un père qui restera seul alors qu’est né un véritable mythe littéraire.
   
   Si vous n’avez jamais lu de biographie des Brontë ou si comme moi vous vous étiez contenté des films sur le sujet, ce livre est parfait.
   Simple, bien documenté, clair, qu’on ne peut que recommander aux lecteurs et qui donne bien entendu une furieuse envie de lire et relire les romans de ces sœurs exceptionnelles.

critique par Dominique




* * *