Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les passeurs de livres de Daraya de Delphine Minoui

Delphine Minoui
  Les Pintades à Téhéran
  Les passeurs de livres de Daraya

Delphine Minoui est une journaliste franco-iranienne, née en 1974. Elle est spécialisée dans le monde iranien.

Les passeurs de livres de Daraya - Delphine Minoui

Une bibliothèque secrète en Syrie
Note :

   Au départ je savais juste qu'il s'agissait d'une bibliothèque cachée, à Daraya. Puis j'ai appris que Daraya est un gros quartier situé près de Damas, régulièrement attaqué au baril d'explosifs, voire au gaz, au napalm, affamé, encerclé, durant des années. Avec des habitants survivant dans ces conditions relatées aussi par ce document.
   
   Vous trouvez aisément des photos des immeubles détruits, des décombres, des habitants...
   
   Delphine Minoui vit à Istambul et n'a pas mis les pieds à Daraya. En 2015, elle apprend l'existence d'une bibliothèque dans une cave, bibliothèque regroupant tous les livres récupérés de-ci de-là dans la ville. Par skype, WhatsApp, elle entre en contact avec Ahmad, l'un des responsables, puis d'autres 'usagers'. Elle raconte la vie quotidienne de ces Syriens ayant espéré plus de démocratie dans leur pays, de ces lecteurs avides de connaissances et de discussions. Elle rappelle leur vie depuis 2012, puis ensuite quasiment de jour en jour.
   
   Nous apprenons quelles sont les lectures préférées, des classiques, du développement personnel, des ouvrages sur le siège de Sarajevo... Les livres circulent jusqu'au front, les hommes les apportent à leurs épouses. Chaque recueil est numéroté, le nom du propriétaire y est inscrit. Pour qu'il puissent les récupérer éventuellement 'après'.
   
   "Le symbole d'une ville insoumise, où l'on bâtit quelque chose quand tout s'effondre" "Notre révolution s'est faite pour construire, pas pour détruire." (Ahmad)

   
   Une histoire vraie, une histoire forte, une histoire à lire.

critique par Keisha




* * *