Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La fabrique du crétin digital de Michel Desmurget

Michel Desmurget
  La fabrique du crétin digital
  TV Lobotomie

Michel Desmurget est docteur en neurosciences. Après avoir fréquenté plusieurs grandes universités américaines (MIT, Emory, UCSF), il est aujourd'hui directeur de recherche à l'INSERM. Il est l'auteur de Mad in USA (Max Milo, 2008).

La fabrique du crétin digital - Michel Desmurget

Les dangers des écrans pour nos enfants
Note :

   Prix spécial Femina Essai
   

   L'auteur est directeur de recherches à l'Inserm et docteur en neurosciences, donc a priori pas un rigolo dans son domaine. Alors quand il s'attaque à la télévision (TV Lobotomie) (à relire mon billet je pourrais quasiment recopier des passages) et cette fois aux écrans en général, on devrait pouvoir lui faire confiance. Bien sûr il laisse chaque parent libre, il conseille en s'appuyant sur des recherches sérieuses. Bien sûr chacun connaît un môme toujours le nez sur ses écrans, mais réussissant brillamment à l'école, dormant bien, à l'aise dans ses baskets, etc., mais est-il bien utile de vérifier avec le vôtre si les écrans peuvent être nocifs ou pas? En tout cas les patrons de la Silicon Valley interdisent les écrans à leurs enfants, c'est connu. "Livrez vos enfants aux écrans, les fabricants d'écrans continueront de livrer leurs enfants aux livres."
   

   Franchement ça fait peur et parfois j'en frissonnais. "Si vous voulez exalter l'exposition de votre progéniture au numérique, assurez-vous que le petit possède en propre son smartphone et sa tablette et équipez sa chambre en télé et console. Cette dernière attention pourrira son sommeil, sa santé et ses résultats scolaires." On remarquera que l'auteur y va parfois fort dans l'ironie, ce qui permet d'avaler des passages plus cotons.
   
   Et à l'école? Là il ne va pas se faire des amis. En effet c'est prouvé que cela ne sert pas à grand chose, voire à rien du tout, et que le meilleur pour l'élève, c'est un enseignant bien formé.
   
   Et nous, ringards nés au 20ème siècle? Franchement, et je confirme, quand il l'a fallu, on s'y est mis, à ces écrans, il n'était donc pas nécessaire d'en avoir un sous les yeux dès le berceau.
    "Il est un poil condescendant de suggérer que personne avant l'an 2000 n'a jamais eu besoin d'avoir de l'esprit critique, de résoudre des problèmes, de communiquer, de collaborer, de créer d'innover ou de lire."
   Certaines aptitudes, quand elles ne sont pas acquises dans l'enfance, à cause des écrans ou de leur excès, sont perdues, hélas, alors que se servir d'un écran en virtuose, ça peut s'acquérir ensuite, pour l'utilisation basique, communiquer avec les copains ou regarder une vidéo.
   
   On s'en doute, certains ont tout intérêt à maîtriser les gens via les écrans, pour vendre les produits par exemple.
   
   Bon, le mieux est de vous jeter sur ce livre, et, si vous avez des enfants, de prendre bonne note et de demeurer prudents, en toute liberté bien sûr. Votre enfant râlera, mais il vous remerciera plus tard...

critique par Keisha




* * *