Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les Aurores Montréales de Monique Proulx

Monique Proulx
  Les Aurores Montréales
  Le cœur est un muscle involontaire

Les Aurores Montréales - Monique Proulx

A lire sans modération
Note :

    Recueil de 27 nouvelles, «Les Aurores Montréales» parle de Montréal à travers la multiplicité de ses habitants. L'écriture est brillante, bluffante, les dénouements souvent inattendus, le ton général impressionnant. Je savais que j'allais aimer Monique Proulx à travers toutes les critiques que j'ai pu en lire, je ne m'attendais pas pour autant à prendre cette claque au visage. C'est excellent !
   Ma nouvelle préférée c'est «Rouge et blanc», qui est une lettre qu'une jeune femme inuit adresse dans l'absolu à la déesse Aattaentsic, au sortir d'une tentative de suicide. 3 pages et demies, qui disent tellement de choses de plus que les mots. Par exemple :
   "Je veux nous voir comme ils nous voient. Je veux mettre leurs yeux froids dans mes yeux pour regarder ce que nous sommes devenus, sans ciller et sans m'effondrer. [ ...] Je veux voir avec leurs yeux comment ils arrivent à nous condamner au lieu de nous plaindre."
   
   Peut-être aussi "Fucking bourgeois". Parce qu'elle est remplie d'élégance et de raffinement, et injuste dans son final. Toutes ces descriptions gastronomiques m'ont donné l'eau à la bouche, c'est puissamment évocateur.
   
   Sans oublier "Madame Bovary", qui est très forte, très caustique, et démontre une fois de plus les dangers de l'imagination.
   
   Bref, toutes ces nouvelles sont passionnantes, actuelles, fines, et Monique Proulx vient d'entrer dans mon panthéon. A lire !!

critique par Cuné




* * *