Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Le garçon qui voulait devenir un être humain de Jorn Riel

Jorn Riel
  Dès 10 ans: Le garçon qui voulait devenir un être humain
  Le jour avant le lendemain
  Un curé d'enfer et autres racontars
  Heq, le chant pour celui qui désire vivre
  La maison des célibataires
  Le naufrage de la Vesle Mari et autres racontars
  La vierge froide et autres racontars
  La circulaire et autres racontars
  Le roi Oscar

Jørn Riel est un écrivain danois, né en 1931.
Jørn Riel s'est engagé en 1950 dans une expédition scientifique (Lauge koche) pour le nord-est du Groenland, où il passera seize années, notamment sur une base d'étude de l'île d'Ella.
De ce séjour, il tirera le versant arctique de son œuvre littéraire, dont la dizaine de volumes des "Racontars" arctiques, ou la trilogie "Le Chant pour celui qui désire vivre". Dans ces romans, dédiés à son ami Paul-Émile Victor, Jørn Riel s'attache à raconter la vie des populations du Groenland.
Il reçoit en 2010 le Grand Prix de l'Académie danoise pour l'ensemble de son œuvre.
Il vit actuellement en Malaisie à la lisière d'une forêt à Kuala-Lumpur capitale de la Malaisie.
(Wikipedia)

Dès 10 ans: Le garçon qui voulait devenir un être humain - Jorn Riel

Dépaysement garanti
Note :

   Aventures inuit en trois tomes :
   
    Livre 1 Le naufrage
   
   Conte historique traditionnel narré d'une façon très simple et accessible même aux plus jeunes, la trilogie du garçon qui voulait devenir un être humain débute avec le naufrage des bateaux de Thorstein qui s'exilait au Groënland pour 3 ans, après avoir assassiné le père de Leiv. Ce sera l'occasion pour ce dernier de rencontrer Narua et Apuluk, et de faire connaissance avec les Inuit.
   
   On est immédiatement plongé dans l'ambiance, on a envie de le lire à haute voix et c'est un bonheur de retrouver la culture esquimaude à son meilleur.
   
   Vite, la suite !
   
   
   
   
    Livre 2 Leiv, Narua et Apuluk
   
   
   Où le trio retrouve la tribu, avant de se lancer dans une chasse à l'homme envers 2 individus néfastes et sanguinaires.
   
   Toujours aussi prenant et palpitant. Il est à noter comme le style même du récit se conforme aux traditions Inuit, tout dans l'action sans aucune fioriture. Là-bas, on est ce que l'on fait, et on ne fait que dans l'intérêt commun.
   
    En message également la façon d'aborder l'autre, l'inconnu, dans les deux peuples. Narua se fait presque baptiser chrétienne, ayant eu la frayeur de sa vie dans le sauna qu'elle a pris pour l'enfer...
   
   Par contre énormément de massacres dans ce tome !
   
   
   
    Livre 3 ... Et Solvi
   
   
   Suite et fin de cette belle histoire toute simple, d'amitié, de fraternité, de tolérance, d'ouverture sur les autres cultures et même, d'amour sous toutes ses formes.
   
    Notre trio devient quatuor, part en voyage, rencontre le péril, triomphe et fait la fête, on est suspendus aux mots de Jorn Riel, on redevient des enfants qui écoutent une histoire hors du commun avec des héros très différents de soi, et c'est tout simplement bon.
   
   Toujours sous la simplicité du récit, on peut trouver un exposé clair et objectif de certains faits de société, ici l'esclavage. Et on termine sur la demande en mariage Inuit, sourire assuré !

critique par Cuné




* * *