Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Luxueuse austérité de Marie Rouanet

Marie Rouanet
  Luxueuse austérité
  La nègre

Luxueuse austérité - Marie Rouanet

Prose poétique
Note :

   Ce titre en forme d'oxymoron nous renvoie d’emblée au ton de l’auteure : la vie la plus ascétique peut être source de richesse… Car Madame Rouanet reste avant tout une poétesse, même si elle s’exprime la plupart du temps en prose ! Je l’ai rencontrée il y 2- 3 ans et l’impression que j’en ai gardée correspond tout à fait au ton de cet ouvrage. Quelque part, j’y ai retrouvé la philosophie d’une mienne aïeule qui savait jouir de la vie rude et simple qu’elle menait dans sa campagne. On sent que Marie Rouanet en a été nourrie et qu’elle a totalement adopté cette philosophie, à notre grande satisfaction, puisqu’elle nous en transmet les grands principes à travers ses ouvrages !
   «Je n'aime rien tant que l'ordinaire : de la messe, des périodes liturgiques entre deux solennités, des jours et de leurs heures. On parle de temps mort mais appelle-t-on mort ce qui est en gestation, travail de l'estomac et des glandes entre deux repas, mois où le fœtus grandit entre la joie de l'annonce et la fête de la naissance ?
   Je dirai les vertus de ce qui paraît inerte et peut-être ennuyeux, de ce rien, de l'expression : je ne fais rien, qui est active vie de l'esprit, vertus que l'on ne reconnaît plus comme telles, dont on se garde comme du mal suprême, en un siècle où, dans tous les domaines, même dans l'amour, sont recherchés les spasmes, les intensités seules capables de réveiller les appétits endormis. »

   
    Marie Rouanet sait cueillir la poésie aux aspérités du quotidien. Sa philosophie est aux antipodes du "tout et tout de suite" propre aux revendications actuelles.
   «Il faut savoir s'arrêter pour que la quantité de bien-être, de nourriture, de voyages, de sexe, d'amitiés ne devienne contrainte, fardeau à porter, abus de l'autre.»
   
    Son récit illustre parfaitement cette vérité que le bonheur ne réside pas dans l'accumulation d'objets matériels, mais dans la jouissance des multiples petits plaisirs que l'existence octroie à ceux qui savent les reconnaître et les apprécier. Et cette vie à la dure, dépourvue de confort et en accord avec la nature s'avère extrêmement propice à la réflexion et à la connaissance de soi.
   
   «L'excès de tout, d'amis, d'amour, de nourriture, de place, de voyages, transforme les êtres en nomades de l'excès, en boulimiques de plaisirs vite éventés, en blasés, en gavés de la vie.»
   
   Ce livre est également un hommage aux anciens, durs à la tâche et soucieux de "la belle ouvrage". Comme eux, Marie Rouanet aime le travail bien fait, peaufine son écriture et polit son style comme un galet. "Je me méfie des mots approximatifs et des paroles inutiles", dit-elle.
    «Constamment chaque allégement libère et élève dans le même mouvement.»
   
   Et il apparaît que grâce à cette vie décantée, débarrassée des scories de la sophistication inutile, les sens s'affûtent, s'affinent et s'aiguisent ; le quotidien s’en trouve rassurant et essentiellement dédié à l’essentiel… Pour découvrir ce petit bijou d'authenticité, ouvrez-le …
   
   *'Luxueuse austérité' a été sélectionné pour le Prix de la ville de Saumur, esprit Bacchus, à l'occasion des Journées nationales du livre et du vin à Saumur en mai 2007.

critique par Jaqlin




* * *