Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca de Pierre Gripari

Pierre Gripari
  Dès 10 ans: La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca
  L'incroyable équipée de Phosphore Noloc
  La vie, la mort et la résurrection de Socrate-Marie Gripotard

Pierre Gripari est un écrivain français surtout connu pour ses livres pour enfants, né en 1925 et mort en 1990.

Dès 10 ans: La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca - Pierre Gripari

Les lectures de Tom au CM2
Note :

   A partir de 10 ans
   
   Encore des contes ! Je n’étais pas enchantée de ce troisième choix de la maîtresse. Mais je me trompais, et de beaucoup.
   Ces contes sont absolument GéNiaux.
   
   Je me souviens vaguement les avoir lus moi-même étant enfant, et ils ont bien joué leur rôle de madeleine : j’ai retrouvé l’espèce de fascination ravie et hilare qu’ils avaient provoquée.
   
   Enormément d’humour, de l’insolite, une logique imparable quoique très personnelle : Pierre Gripari n’a rien à envier à Roald Dahl.
   
   Au nombre de sept, ils contiennent des petites phrases qui restent bien en tête, comme
    «Yong tchotchotcho kong kong ngo !» , qui veut dire, comme chacun sait, un tas de choses différentes selon l’intonation.
   Ou le fameux «Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière» à ne jamais, jamais scander après le coucher du soleil !
   
   Et dorénavant, quand je me pencherai sur l’Histoire de France, j’aurai toujours une pensée pour Lustucru.
   (Tom, mon fils, a une préférence pour le tout premier conte, qui donne son nom au recueil, parce qu’il le trouve un peu dégoûtant, et qu’il aime beaucoup ça, et aussi parce que la maîtresse leur en a lu le début à haute voix, avec l’intonation et tout et tout, irremplaçable, ça !)
    ↓

critique par Cuné




* * *



Et qu'y a-t-il dans le placard aux balais???
Note :

   Thèmes: Sorcière, Humour, Magie
   
   
   "Sorcière, sorcière,
   Prends garde à ton derrière!"

   
   
   Les contes de la rue Broca revisitent les rues de Paris en leur donnant une part de mystère, de magie et de sorcellerie. La rue Mouffetard, par exemple, est une rue insolite: les 267 marchandes ne sont en fait qu'une seule et même sorcière, déguisée pour kidnapper la petite Nadia.
   
    La méchante sorcière s'est mis dans la tête de la manger avec de la bonne sauce tomate!!! Les princes charmants ne sont pas toujours ceux qu'on croit et l'on peut être une épouse heureuse même si l'on s'est marié avec un ex-géant!! ("Le géant aux chaussettes rouges"). Une paire de chaussures amoureuses ("La paire de chaussures"), une poupée qui prédit l'avenir et part à l'abordage d'un vélo pour son jeune maître ("Scoubidou, la poupée qui sait tout"), une fée qui a comme qui dirait perdu son sens critique face aux humains ("La fée du robinet"), une maison hantée par la sorcière du placard aux balais... autant de récits variés et amusants. Mais mon histoire préférée est celle de Lustucru où l'auteur nous raconte comment est née la très célèbre chanson de La mère Michel qui a perdu son chat...
   
   "La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca" sont des classiques qui réinventent avec humour, dérision et modernité l'univers de nos contes de fées. Un classique jeunesse devenu indispensable pour les plus jeunes. A lire et à relire pour Halloween!
   
   
   
   "C'est la mèr'Michel qui a perdu son chat
   Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra
   C'est le pèr'Lustucru
   Qui lui a répondu :
   -"Allez, la mèr'Michel vot'chat n'est pas perdu!"
   

critique par Laël




* * *