Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire de Vikas Swarup

Vikas Swarup
  Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire
  Meurtre dans un jardin indien
  Pour quelques milliards et une roupie

Vikas Swarup est un écrivain et diplomate indien né en 1963.

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire - Vikas Swarup

Les péripéties d’un jeune Indien en Inde…
Note :

   Comment devenir milliardaire ?
   Il suffit de faire comme notre jeune héros Ram Mohammed Thomas…jouer à QVGM…ça vous dit quelquechose ? Qui veut gagner des milliards…
   
   Et bien que le sujet puisse paraître quelque peu loufoque, notre protagoniste va se retrouver dans une situation compromettante : accusé de tricherie dans un jeu télévisé…car Ram a gagné un milliard de roupies…mais est-ce de la chance , du hasard ?
   
   C’est grâce à Smita, une jeune femme avocate sortie d’on ne sait où, que toute la vérité nous sera révélée. Thomas va nous décortiquer chacune des treize questions qui lui ont été posées, se replonger ainsi dans son passé et nous faire découvrir en même temps son parcours hors du commun.
   
   Le jeune Thomas est en fait un enfant abandonné, recueilli par un prêtre et ayant vécu une enfance dans la pauvreté, il vivra de rencontres et notamment celle avec celui qui deviendra son meilleur ami, Salim…mais également Gudiya, celle qu’il considérera comme sa sœur et plein d’autres étranges personnages, comme cette actrice célèbre de Bollywood, Shankar et son langage si particulier mais surtout Nita, son grand amour…
   
   Ce parcours hors des sentiers battus sera tantôt émouvant, tantôt triste et quelquefois aussi loufoque, drôle mais une chose est certaine, cette histoire non conventionnelle nous entraîne dans un dédale de situations attachantes…
   
   J’ai été captivée du début à la fin par ce récit, par l’histoire de ce jeune indien qui n’a pas de véritable souche et qui cherche sans cesse le bon chemin… mais son parcours est semé d’embûches et il finira par découvrir quelle est la différence entre la chance, le hasard et le destin… A nous aussi de nous faire notre opinion, mais quoi qu’il en soit j’ai apprécié cette lecture, le style, la façon dont cette aventure est tournée et la façon dont elle est racontée. Je me laisserai sans aucun doute retenter par cet auteur Vikas Swarup et je vous le conseille vivement.
   ↓

critique par Mme Patch




* * *



Bienvenue à Bollywood !
Note :

   Chers tous,
   
   N’étant pas follement inspirée en ce moment et étant plus sensible au beau temps (impromptu) qu’à ma petite conscience bloguesque qui me rappelle toutes les notes que je pourrais encore écrire, je ne vous garantis pas du format de la critique en cours, de son aboutissement ni même du chemin à parcourir pour arriver laborieusement à un quelconque résultat. La longueur de la phrase précédente augure d’ailleurs mal de la suite.
   
   Malgré le titre à rallonge franchement un peu stupide, "Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire" de Vikas Swarup avait un atout de taille : sa couverture racoleuse, haute en couleurs, à l’image du contenu du livre. Bref, un «packaging» parfaitement en accord avec l’histoire mouvementée (et incroyable) d’un héros au nom hautement improbable, Ram Mohammad Thomas.
   
   Deuxième atout, ce livre que je n’aurais peut-être jamais acheté malgré tout m’a été prêté par une amie qui adore les histoires farfelues. Et elle a bien fait.
   
   L’histoire en quelques mots : le héros est arrêté après avoir participé et gagné à l’émission «Qui veut gagner un milliard de roupies ?», accusé d’avoir triché pour obtenir des réponses qu’il ne pouvait vraisemblablement pas trouver tout seul. Lorsqu’une avocate lui vient inopinément en aide, il est obligé de lui raconter l’histoire de sa vie, ou plus exactement, tous les épisodes qui lui ont permis de connaître la réponse à toutes les questions de l’émission. Aucune aventure ne nous est épargnée : les petits mendiants mutilés par la mafia, un homme d’église assassiné, une ancienne grande actrice oubliée, un tueur à gages, quelques meurtres de-ci de-là… et j’en passe des pires et des meilleures. On passe des bidonvilles et des endroits sordides aux quartiers les plus aisés, on découvre le Taj Mahal, on fait un petit détour par Bollywood… bref, inutile de prévoir des vacances en Inde (enfin, ça se discute), Ram Mohammad Thomas est votre guide et vous entraîne sur ses pas, dans une version miniaturisée du pays. Car l’effet fourre-tout du livre m’a donné l’impression de me servir sur un plateau un concentré de clichés et autres images bollywoodiennes, histoire de me servir côté sensations fortes et dépaysements.
   
   Vous l’aurez compris, ce n’est pas un grand livre. C’est loin d’être un roman parfait et il ne faut pas s’attendre à avoir la révélation du siècle. Mais pour une journée, ce livre finalement moins drôle qu’il n’y paraît à première vue constitue un agréable divertissement. Les aventures rocambolesques de notre héros sont dignes d’un film bien sympathique, parfait pour les après-midi à la plage et les trajets en métro : on passe un bon moment!
   ↓

critique par Lou




* * *



Drôle de titre!
Note :

   Drôle de titre pour un drôle de roman. Pas le genre littéraire et abouti, plutôt le genre documentaire et récréatif. A ma gauche le deuxième pays le plus peuplé au monde, un des plus pauvres ou tout au moins un des pays où les contrastes de richesse sont terrifiants, un pays plombé par le poids de ses traditions et notamment du système des castes. A ma droite, la technologie moderne, la télévision et l’asservissement culturel qu’elle inflige apparemment universellement, notamment les jeux télévisés. QVGM : “Qui veut gagner un Milliard de roupies?”
   
   Il n’y a pas de raison après tout que la bêtise ne sévisse pas aussi en Inde. Après tout …
   Donc le jeu, et Ram Mohammad Thomas - un orphelin baptisé ainsi par un prêtre britannique afin de concilier les différentes religions qui se disputent le “marché” en Inde.
   Ram est un serveur pauvre, peu éduqué, qui survit financièrement avec peine, mais qui vient de réaliser l’impensable. Il a participé à QVGM et il a répondu correctement aux douze questions. Ca ne fait pas trop rigoler la société de production de QVGM qui n’avait pas prévu débourser une telle somme… Ben oui quoi restons sérieux!
   
   Ca les fait si peu rigoler qu’ils accusent Ram d’avoir triché et les relations entre l’argent et la police étant ce qu’elles sont en Inde… et peut-être pas seulement qu’en Inde… Ram s’apprête à passer un mauvais quart d’heure. Mais nous sommes dans un roman et une intervention quasi féerique lui évite le pire. Une avocate le tire des griffes de la police et se déclare prête à assurer sa défense. Pour cela il va lui falloir connaître la vérité. Et c’est le déballage de la vérité qui va constituer la chair du roman. Chacune des douze questions, et des douze réponses, va être passée en revue avec l’explication par Ram du “pourquoi il connaissait la réponse”. L’occasion pour Vikas Swarup de passer en revue, au fil de douze chapitres indépendants, des situations indiennes. Et rien ne nous est épargné et tout est terriblement évocateur.
   
   Ayant eu l’occasion de voyager à deux reprises dans ce pays il y a … mon Dieu ! une trentaine d’années - ça m’a effectivement remis en mémoire des situations et des faits bien précis. Donc l’Inde oui, le roman lui est fidèle. La littérature maintenant?
   
   C’est facile, écrit facile, et la fin m’a paru plutôt faible. J’ai été perturbé également par le fait qu’il n’y a aucune chronologie dans les faits relatés puisque effectivement, les épisodes de la vie de Ram sont racontés au fil des questions. Il faut s’accrocher par moments.
   
   Ca m’a paru assez typique d’un roman écrit par un journaliste. Comme un long article. Pas un ouvrage indispensable, mais une lecture qui fait souffler un peu du vent indien.

critique par Tistou




* * *