Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Et quand viendra la fin du voyage… de Régine Deforges

Régine Deforges
  Et quand viendra la fin du voyage…
  Poèmes de femmes, anthologie

Régine Deforges est écrivaine française née dans la Vienne en 1935, et décédée à Paris en 2014.

Et quand viendra la fin du voyage… - Régine Deforges

Si vous aimez les sagas…
Note :

   Aurais-je jamais lu Régine Deforges si je n’étais montmorillonnaise, comme elle ?
   
   Toujours est-il que «la bicyclette bleue» et sa suite – dont ce volume devrait être l’ultime- ont fait d’elle un écrivain populaire (je n’ai pas dit populiste !) qui fait essentiellement dans le romanesque et à l’occasion dans le libertin…
   
   Donc, «Quand viendra la fin du voyage» nous invite pour la 10ème fois à partager les aventures de François et de Léa.
   
   Le fil rouge est toujours là : la traque des nazis qui ont été à l’origine de ce roman feuilleton commencé avec les premiers résistants dont François et Léa faisaient partie, avec des épisodes qui passent par l’Algérie, Cuba ou l’Argentine.
   
   Pour ce 10ème , nous nous retrouvons en Bolivie et nous fréquentons «Le Che», le général de Gaulle et Régis Debray, sans parler de Klaus Barbie et Dominique Ponchardier ! (A noter, une description du Che tout à fait remarquable : « un homme crasseux aux cheveux en broussaille, aux vêtements sales et déchirés, au souffle court et rauque, qui ressemblait déjà à un cadavre »)
   
   Les indications historiques sont aussi exactes que possible, donnant ainsi une certaine crédibilité aux tribulations des héros. L’action est trépidante, les caractères des tortionnaires font le pendant à ceux des humanistes, les rebondissements suffisamment imprévisibles pour conduire à la page suivante. Tout est réuni pour qu’on passe un moment de lecture agréable…
   
   Je n’ai mis que 2 étoiles mais si on est un peu «fleur bleue», il vaut bien plus : Madame Deforges a vendu plusieurs millions d’exemplaires et elle est traduite en 25 langues.
   
   Une autre raison de lui consacrer ce «com’» : elle est l’initiatrice de «La Cité du Livre» à Montmorillon, petite ville du Poitou qui atteint une certaine notoriété par – et grâce- à cette initiative.
   
   Et ça me plaît bien de voir que Le Livre peut fleurir à la campagne !

critique par Jaqlin




* * *