Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Danse, danse, danse. de Haruki Murakami

Haruki Murakami
  Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
  Les amants du spoutnik
  La course au mouton sauvage
  La fin des temps
  Chroniques de l'oiseau à ressort
  Kafka sur le rivage
  Le passage de la nuit
  La ballade de l'impossible
  Danse, danse, danse.
  L'éléphant s'évapore
  Autoportrait de l’auteur en coureur de fond
  Saules aveugles, femme endormie
  Après le tremblement de terre
  Sommeil
  1Q84 - Livre 1 - Avril -Juin
  1Q84 - Livre 2 - Juillet-septembre
  1Q84 - Livre 3 – Octobre-Décembre
  Underground
  L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage
  L’étrange bibliothèque
  Des hommes sans femmes

AUTEUR DU MOIS D'OCTOBRE 2005

Haruki Murakami est né au Japon en 1949. Il y a grandi et y a mené ses études jusqu'en 1974. A cet âge il se lance dans la vie active et gagne sa vie en faisant des traductions d'auteurs américains et en tenant un bar de jazz à Tokyo. Parallèlement, il écrit. C'est tout de suite le succès. Le talent de Murakami est reconnu et il obtient de nombreuses distinctions et prix littéraires.


Haruki Murakami se rendra ensuite aux Etats Unis où ils séjournera plusieurs années.
Revenu actuellement au Japon, il poursuit l'écriture de ses romans.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Danse, danse, danse. - Haruki Murakami

Murakami, encore et toujours du plaisir
Note :

    «Je crois qu'il vaut mieux qu'on ne se voie plus, avait-elle écrit. Je vais sans doute me marier prochainement avec un Terrien."
   
   
   Bien qu'il dise ne pas être un "type bizarre", le narrateur, journaliste à Tokyo, est pour le moins déconcertant. Il rêve souvent de l'hôtel Dauphin qui se trouve dans la ville de Sapporo : un hôtel minable où il retrouvait à une époque une jeune femme avec qui il avait une liaison et dont il ne connaît même pas le nom... "Elle était venue de nulle part et repartie, comme une averse soudaine, ne me laissant que mes souvenirs".
   
   Pourtant, il voit dans ce rêve un message et un signe : il lui faut retourner à l'hôtel Dauphin pour retrouver cette femme. Mais quand il appelle pour réserver, il s'étonne de tomber sur une réceptionniste qui le renvoie au service réservation. Et quand il arrive à l'hôtel, ses soupçons se confirment et il se fige sur place : le petit bâtiment est métamorphosé en un building de 25 étages...
   
   Bienvenue dans l'univers de Haruki Murakami ! Des personnages et des événements étranges, une réflexion sur la solitude, des éléments récurrents dans les romans de cet auteur japonais : un chat, des appels téléphoniques, des ténèbres, des disparitions, des rencontres avec de jeunes femmes étranges et audacieuses.
   
   Une fois de plus, j'ai pris un réel plaisir à dévorer un roman de cet auteur et cette histoire déconcertante, à la fois magique, poétique et réaliste. Le narrateur est le même que celui de La course au mouton sauvage -un des rares romans de l'auteur que j'ai laissé en cours- mais cela n'a absolument pas gêné ma lecture.
   
    "Récemment encore, je marchais sans but sous la neige dans les rues de Sapporo. Et maintenant, allongé sur une plage à Honolulu, je regarde le ciel. Tel est le cours des évènements."

critique par Clochette




* * *