Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Silver Blaze (Étoile d’argent) and other adventures of Sherlock Holmes. de Arthur Conan Doyle

Arthur Conan Doyle
  Le chien des Baskerville
  L'homme à la lèvre tordue
  Silver Blaze (Étoile d’argent) and other adventures of Sherlock Holmes.
  Une étude en rouge
  Le signe des Quatre
  Le Pacte des quatre
  Dès 08 ans: Le Chien des Baskerville
  La compagnie blanche
  Les Cinq Pépins d'orange
  Les neuf femmes de Sherlock Holmes
  La ligue des rouquins

Sir Arthur Ignatius Conan Doyle est un écrivain écossais né en 1859 et mort en 1930.
Il créa le fameux personnage de Sherlock Holmes pour lequel il est mondialement connu, mais produisit également de très nombreux romans d'aventures en tous genres, du roman historique à la science fiction. Prolifique, il écrivit aussi du théâtre et de la poésie.
On trouve une des nouvelles de Conan Doyle dans le recueil "Les Fantômes des Victoriens" .

Silver Blaze (Étoile d’argent) and other adventures of Sherlock Holmes. - Arthur Conan Doyle

Moi, j'ai dit “bilingue, bilingue”? Comme c'est étrange.
Note :

    - Pourquoi aurais-je dit “bilingue, bilingue”? Quel intérêt de lire des romans en version bilingue (ou en V.O)?
   
   Revisiter des classiques avec l’apport de quelques subtilités que la traduction avait gommées? Sans doute. Un exercice d’entretien (ou progrès) linguistique? Aussi. En fonction des auteurs ou thèmes, une profondeur supplémentaire donnée par l’adéquation entre le contexte et la langue? Certainement. L’impression d’avoir deux histoires pour le prix d’une? Pourquoi pas? (joke). Autant de raisons qui m’ont fait suivre une cure de V.O dans la langue de Shakespeare. Et avec tout ça, me direz-vous, on ne sait rien du livre en question!
   
    “Silver Blaze”. Puisque c’est le titre du livre, je commencerai par cette aventure qui pourtant, curieusement, est précédée de “The adventure of speckled band” (L’aventure de la bande tachetée). À quelques jours de la célèbre course hippique du Wessex, le cheval favori, Silver Blaze, disparaît et son entraîneur est assassiné. La machine à élucider, Holmes, est alors lancée. Cette histoire nous mène sur la mystérieuse lande de Dartmoor (vaste plaine du sud-ouest de l’Angleterre, entre Exeter et Plymouth).
   
    Pour le reste, c’est du Conan Doyle pur jus quand il met en scène ses personnages fétiches, l’impassible et perspicace Holmes, flanqué de son bras droit et néanmoins ami narrateur, Watson, avec qui il partage l’appartement de Baker Street. La trame est classique, une intrigante histoire qui défraie la chronique mais laisse les plus fins limiers de Scotland Yard dans l’expectative. Il n’en faut pas plus pour aiguiser la curiosité de Sherlock. On peut sans doute regretter qu’il s’agisse là d’une histoire de détective “old-fashioned”, que certaines “ficelles” de l’enquête soient un peu grosses et que quelques conclusions semblent un peu forcées pour la (bonne) cause. Et pourtant Conan Doyle, en son temps, était précurseur de ce qui servirait plus tard des initiatives nouvelles en matière d’histoires de détectives, notamment en s’attachant aussi à la personnalité des protagonistes, ne se contentant pas d’un ensemble de devinettes et d’indices. N’était-il pas aussi le promoteur des méthodes scientifiques? Certes, l’ADN n’avait pas encore le vent en poupe, mais tout de même, n’oublions pas qu’Arthur Conan Doyle avait une formation de médecin.
   
    “The adventure of speckled band”. Nouveau départ cher à Conan Doyle. Une jeune femme mystérieuse, Helen Stoner, rend visite à Holmes. Dans un état de grande fébrilité elle lui fait part de ses inquiétudes quant aux intentions de son beau-père, dernier survivant d’une des plus vieilles familles saxonnes de l’Angleterre, les Roylott de Stoke Moran (rien que la lecture du nom épuise!). Mais Holmes mord vraiment à l’hameçon quand il apprend la mort de la sœur d’Helen, deux ans auparavant, dans des circonstances encore non élucidées. Une histoire cohérente, intriguante, suivant un schéma apparemment emprunté à Edgar Poe (Double Assassinat de la rue Morgue).
   
    Très succinctement, les deux autres aventures: “The Musgrave ritual”, qui ne m’a pas vraiment captivé et “The Greek interpreter” où on découvre les talents du frère de Sherlock Holmes, malheureusement dans une histoire un peu terne.

critique par Lincoln




* * *