Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Perte et fracas de Jonathan Tropper

Jonathan Tropper
  Le livre de Joe
  Tout peut arriver
  Perte et fracas

Perte et fracas - Jonathan Tropper

Famille au bord de la crise de nerfs
Note :

   Doug, 29 ans, se retrouve veuf après la mort de Halley dans un accident de voiture. Inconsolable, il n'arrive pas à tourner la page et se sentirait d'ailleurs incapable de remplacer Halley. Pour couronner le tout, il est muni d'une famille on ne peut plus disjonctée. Pour commencer, son beau fils Russ, en conflit avec le monde entier et surtout son père biologique. Ensuite, sa soeur jumelle Claire, qui ne trouve rien de mieux que de quitter son mari alors qu'elle est enceinte de lui. Sa plus jeune soeur enfin, qui s'apprête à épouser l'ex meilleur ami de Doug, rencontré à l'enterrement de Halley. Sans compter la femme d'un de ses meilleurs potes qui passe un peu trop souvent chez lui sous couvert de l'aider à assumer le quotidien et à faire son deuil mais qui ne serait pas contre un flirt poussé...
   
   J'ai découvert Jonathan Tropper grâce au génial "Livre de Joe". Ici c'est plutôt famille au bord de la crise de nerfs. Mais derrière l'humour et le rire, de vraies questions : comment réussir à avoir une nouvelle relation sentimentale alors qu'on vient de perdre la femme de sa vie, en a-t-on seulement le droit. Comment réussir à être à nouveau amoureux sans se sentir coupable ? Peut-on être heureux quand on vient de perdre sa compagne ? Comment vont réagir nos proches ? Le sujet est grave et contre toute attente Jonathan Tropper réussit le tour de passe-passe d'en faire un livre divertissant où on rit même beaucoup!
   
    Alors sans égaler "Le livre de Joe", je dois dire que j'ai vraiment trouvé ce roman plaisant : il se lit super vite, il est drôle, il est idéal pour la plage, et on a presque honte de rire d'un sujet aussi douloureux à la base. Mais c'est aussi une question de survie. Il y a bien une vie après la mort et la compagne de Doug n'aurait pas souhaité autre chose que du bonheur à son compagnon. Voilà qui déculpabilise la lectrice que je suis qui ne se donne pas toujours le droit de rire de tout! On retrouve aussi la patte de l'auteur découvert dans son premier roman avec les difficiles relations familiales et notamment père-fils, la maladie, et le qu'en dira-t-on. Sans être un chef d'oeuvre, ce roman fait vraiment passer un très bon moment.

critique par Clochette




* * *