Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Juste avant l'aube de David Bergen

David Bergen
  Une année dans la vie de Johnny Fehr
  Juste avant l'aube
  Un passé envahi d'ombres
  La mécanique du bonheur

David Bergen est un écrivain canadien de langue anglaise, né en 1957.

Juste avant l'aube - David Bergen

Entre chien et loup
Note :

   Second roman d’un jeune écrivain canadien anglophone traduit en français.
   
   Un père tente de faire son deuil après la mort de son fils. Un sentiment de culpabilité va peu à peu gâcher son existence.
   
   Paul est un homme heureux, aisé il possède une affaire qui marche et une belle maison. Son mariage avec Lise est harmonieux, la vie lui sourit. Un jour, la police lui annonce la mort de Stephen son fils.
   
   Paul quitte tout, s’installe dans une ferme hors de la ville, devient apiculteur et vit comme un ermite. Mais le retour en ville de Nicole, la dernière petite amie de Stephen, avec un enfant Sky, son soi-disant petit-fils, renforce son sentiment de regret et il s’entiche de Sky. Pour ce faire, il installe Nicole dans sa ferme et une relation ambiguë se fait jour entre eux.
   
   Par flash-back, nous suivons la dernière année de sa vie et ses sentiments qui deviennent de plus en plus intenses. Bien malgré lui, il est contraint de retourner en ville pour transmettre son affaire à sa famille, et il constate que sa fille est mal mariée, son mari la quittera à la première occasion pour partir avec Nicole. Sa femme est devenue la maîtresse de son meilleur ami.
   Une lettre de Nicole lui demande de venir chercher Sky, car elle vit désormais dans le Montana avec un bûcheron. Ce voyage n’est pas de tout repos, car il s’agit d’un marché, Sky contre de l’argent, d’où une fin violente.
   Mais que s’est-il réellement passé la dernière nuit de la courte de vie de Stephen pour que son père accepte toutes ces choses ?
   
   Belle description des paysages du Manitoba et du Montana et très fine analyse de la vie d’une ville moyenne canadienne avec ses secrets, ses adultères et ses mesquineries.
   
   Très bon roman, très intimiste, car nous partageons la douleur de cet homme et le sentiment d’avoir fait cette nuit là une erreur de jugement.
   
   Extraits :
   - Oh Paul, bien sûr. C’est typique des catholiques. Soit elles sont prudes, soit nymphomanes.
   
   - Paul comprit que c’était une vague menace et il prit conscience que la jeune femme était un réseau complexe de savoir, de ruse, de convoitise, de tromperie et de bonté.
   
   -Dans sa chambre Lise dormait du sommeil de ceux qui sont pardonnés.

critique par Eireann Yvon




* * *