Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un nuage comme tapis de Erri De Luca

Erri De Luca
  Montedidio
  Trois chevaux
  Acide, Arc-en-ciel
  Le contraire de un
  Essais de réponse
  Un nuage comme tapis
  Le jour avant le bonheur
  Les poissons ne ferment pas les yeux
  Le chanteur muet des rues
  La Nature exposée

Erri De Luca est né à Naples en 1950, il vit actuellement près de Rome.

Il a participé à des mouvements d’extrême gauche qui continuent à avoir sa sympathie.

Ayant quitté à 18 ans un avenir tout tracé (études, métier confortable) il a voyagé en menant une vie d’ouvrier non qualifié sans jamais cesser d’écrire. Il n’a pas été publié avant d’avoir 40 ans.

Il est actuellement un écrivain reconnu.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Un nuage comme tapis - Erri De Luca

Les enseignements des anciens
Note :

   Petite chronique bien étrange penserez-vous en lisant mon commentaire aujourd'hui car "Un nuage comme tapis", petit livre de 120 pages (à 6,51 €) traite de différents passages du Pentateuque.
   
   Le Pentateuque regroupe les cinq premiers livres de la Bible. Il est aussi appelé Torah au sens stricto sensu puisque par extension, la Torah désigne par ailleurs la loi orale (Mishnah, Talmud, Midrash...). Les cinq livres du Pentateuque sont dénommés la Genèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome.
   
   Bon voilà pour le cours express de religion et textes fondateurs.
   
   Erri de Luca, auteur moult fois récompensé en France est italien. Il se dit non-croyant et cela donne beaucoup de saveur à son livre. Une certaine partialité aussi.
   
   Cela dit, ce non-croyant consacre tout de même une heure par jour à la lecture de la Bible. Si ce n'est dans un but théologique, il est fort à parier que ce "livre" fascine Erri de Luca qui pour le décrypter au plus près, a appris en autodidacte l'hébreu.
   C'est sa description, sa vision qu'il offre avec modestie et talent. Beaucoup de talent. Il soulève de belles réflexions et ne peut pas laisser indifférent. Il s'est penché sur quatorze récits bibliques qu'il nous restitue sous sa lumière. Chacune de ses méditations approfondit la symbolique révélée par ces textes. Il trace de nombreuses passerelles entre l'ancien testament, le nouveau et notre statut d'homme inséré dans un monde moderne. Ce livre s'ouvre sur des introspections religieuses et se ferme sous des réflexions philosophiques. Chaque fin de chapitre se clôt sur nos sociétés telles qu'elles sont désormais, aveugles et amnésiques aux enseignements des anciens avec une sollicitude prompte à engendrer de multiples questionnements.
   
   Babel et l'intérêt d'une unicité, Jacob et la force des mots, Ruben et les relations mères-enfants, Joseph et la rationalité ascétique de notre siècle, Josué et l'apaisante uniformité des êtres humains, Samson et l'abandon du divin, Moïse, Jésus et l'amorce du socialisme, Jonas et la volonté de protester. En prime, une réflexion sur les origines de chacun d'entre nous ainsi que sur JL Borges, qui vers la fin de sa vie, conjecturait d'un possible lien avec le peuple de l'Ecriture.
   
   Une très belle écriture, extrêmement bien traduite, donne de la profondeur aux réflexions d'Erri de Luca. Ses phrases sont racées, subtiles et le talent de l'écrivain est éclatant.
   
   Ce petit livre nous pose, repose et permet presque de mettre notre âme en lévitation. Que l'on soit croyant ou non. Là est la prouesse.
   
   Entre deux bons romans, cet intermède agile et délicat trouve aisément sa place.
   
   Offrez-vous cet espace pour souffler.

critique par Cogito




* * *