Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Sobibor de Jean Molla

Jean Molla
  Sobibor
  Felicidad

Sobibor - Jean Molla

Un secret
Note :

    Emma a 17 ans. Elle est gravement anorexique au point qu'elle a déjà été hospitalisée. Ses parents, dépassés, ne lui parlent pas, ne lui demandent rien, font comme si de rien n'était. Emma souffre, Emma se désincarne, étrangère à son propre corps, car Emma a découvert quelque chose, un secret, un mensonge monstrueux sur lequel repose l'histoire de sa famille...
   
   Il est des romans, chers happy few, que vous prenez en pleine figure, violemment. "Sobibor" est de cette trempe-là. Avec une économie de moyens incroyable, dans un récit extrêmement dense, Jean Molla retrace le chemin de croix de cette adolescente qui tombe en anorexie comme pour expier les fautes de ses ascendants, sans savoir qu'elle exprime ainsi un remords familial à la place de ceux qui auraient dû le faire. Il m'est difficile d'en dévoiler plus sur l'intrigue sous peine d'en dévoiler trop (et pour une fois la quatrième de couverture est très brève et ne dit rien, c'est un miracle), mais je peux vous dire que l'histoire que découvre Emma dans le vieux cahier caché sous les vêtements de sa grand-mère est terrible et insoutenable, à tel point que je ne suis pas arrivée à en anticiper une partie, comme si je me refusais à croire que ce que je pouvais deviner était juste. La souffrance de cette adolescente confrontée au pire est d'autant plus oppressante que nul ne semble lui accorder l'importance qu'elle mérite, et notamment ses parents qui sont tellement maladroits qu'ils en paraissent indifférents (son père est pourtant médecin, on pourrait croire qu'il sait faire face à l'anorexie, mais il semble empêtré dans ses sentiments).
   
    La grande réussite de ce roman, outre son utilisation très intéressante de la psycho-généalogie, est sa sensibilité et son refus de toute généralisation: la situation d'Emma est présentée et vécue comme une situation unique et particulière, ce qui la rend d'autant plus tragique. Un roman bouleversant, à lire absolument.

critique par Fashion




* * *