Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dexter revient! de Jeff Lindsay

Jeff Lindsay
  Dexter revient!
  Ce cher Dexter
  Les démons de Dexter

Dexter revient! - Jeff Lindsay

♪Un justicier qui surgit hors de la nuit♫
Note :

   Si comme moi vous n'avez pas de téléviseur, si vous avez une mémoire de poisson rouge (car oui vous en avez entendu parlé au détour d'un blog, d'un programme télé, de la lecture de votre canard habituel - bah oui, même Télérama en a parlé-), voici de quoi pouvoir entretenir vos méninges :
   En lisant les lignes qui vont suivre mais qui ne concernent que le second ouvrage que Jeff Lindsay consacre à Dexter !
   
   Je ne savais pas à quoi m'attendre lorsque j'ai commencé ce livre (c'est un prêt au milieu d'une 10aine de bouquins que l'on m'a fait voici 6 mois), et j'ai cru qu'il s'agissait de l'histoire d'un vampire lorsque j'ai commencé le 1er chapitre.
   Je vous vois ricaner derrière vos ordinateurs, mais bon lorsque vous débarquez de la lune (c'est moi !) et que les premières lignes que vous lisez sont :
   (...)" Cette lune vaurienne (...) qui, à travers le ciel vide, interpelle les coeurs sombres des monstres nocturnes du dessous, qui les somme de regagner leurs joyeuses aire de jeux. Qui hèle, à cet instant précis, le monstre embusqué juste là, derrière le laurier-rose, tigre rayé par le feuillage au clair de lune, attendant, tous ses sens aiguisés, le bon moment pour surgir de l'ombre. (...) Mon cher et sombre second moi me pousse à attaquer - maintenant -, à enfoncer mes crocs éclairés par la lune dans cette chair si vulnérable, (...)
   bref mon imagination a démarré à toute vitesse.
   
   Rassurez-vous je me suis rapidement rendu compte de mon erreur et ai poursuivi avec entrain ma lecture.
   
   J'ai vraiment beaucoup aimé le style de l'auteur, l'humour et l'ironie qu'il attribue à Dexter et à sa relation avec son Passager Noir. Dédoublement de personnalité me direz-vous? Si l'on veut..., mais attention Dexter n'est pas Docteur Jekyll & Mister Hyde. Il est parfaitement conscient de ce Double, sait pourquoi il existe et ce qu'il lui doit (son incapacité à ressentir toute émotion).
   Son attitude, ses manières d'adopter un air naturel, d'essayer de se noyer dans le Monsieur tout le monde sont des moments délectables; elles l'entraînent dans des situations qu'il ne peut, ne sait pas toujours maîtriser.
   
   N'oublions pas qu'il s'agit d'un thriller, que lui-même est un tueur en série, mais pas n'importe lequel: éduqué par Harry, officier de police et père adoptif, il suit la ligne que ce dernier lui a tracée: tuer les meurtriers qui échappent à la justice. Dexter se voit en tant que Zorro des temps modernes (costume qu'il adopte pour les soirées déguisées), défenseur des innocents.
   
   Des cadavres, des scènes peu ragoûtantes sont présents. Bref du glauque et un côté immoral mais avec un humour pince sans rire qui vous fait avaler la pilule sans que vous conserviez un soupçon d'amertume.
   
   A découvrir si vous êtes amateur du genre.

critique par Delphine




* * *