Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les mystères d’Osiris –2– La conspiration du mal de Christian Jacq

Christian Jacq
  Toutankhamon, l’ultime secret
  Les mystères d’Osiris -1- L’arbre de vie
  Les mystères d’Osiris –2– La conspiration du mal
  Ramsès - 1 - Le Fils de la lumière
  Ramsès - 2 - Le Temple des millions d'années

Christian Jacq est un écrivain français né en 1947 et vivant en Suisse. Il a également publié sous les pseudonymes de Christopher Carter, Célestin Valois et J. B. Livingstone.

Les mystères d’Osiris –2– La conspiration du mal - Christian Jacq

Tome 2 des Mystères d’Osiris
Note :

   «La Conspiration du mal» vient après «L’arbre de vie» dans la quadrilogie des «Mystères d’Osiris». J’avais mis deux étoiles au premier opus avec le titre : «Confondant de simplicité». Je pourrais me demander «pourquoi m’obstinai-je?»
   D’autant que j’ai lu «La pyramide» d’Ismaïl Kadaré depuis. Et … que dire? Les «Mystères d’Osiris» sont à la «Pyramide» ce que le premier chanteur venu de la Star Academy est à Georges Brassens!
   
   Mais bon. On s’obstine … on s’obstine … ! J’avais employé les qualificatifs de simplisme et de dichotomie, j’ajouterais bien celui de «nunucherie». C’est pas possible! (mais c’est bien fait pour moi)
   
   On avait laissé à la fin du premier tome le pharaon Sésostris aux prises avec une malédiction, d’origine inconnue, qui menaçait la vie de «l’arbre de vie», un acacia dédié à Osiris. Les méchants, on le voyait bien, étaient nombreux et allaient unir leurs efforts dont un «très méchant»: l’Annonciateur . Mais il y avait le scribe Iker, le protype du «très gentil» selon Christian Jacq.
   
   Les manoeuvres continuent, visant à renverser le pouvoir du pharaon, à briser son pouvoir surnaturel incarné par l’arbre de vie. Et Iker, un temps aveuglé et déterminé à abattre le tyran – ou supposé tel – Sésostris va se retrouver littéralement retourné et devenir le meilleur soutien du pharaon (je me hasarderais bien à lui prédire un avenir des plus prestigieux dans les deux tomes à venir !).
   
   Une question me taraude ; comment peut-on avoir un tel succès en écrivant de telles histoires et de telle manière ? Conte pour enfant maquillé en égyptiannerie.
   Vous me direz ; il y a bien un public pour écouter les chanteurs premiers venus de la Star Academy!

critique par Tistou




* * *