Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'intérieur du monde de Jean-Pierre Lemaire

Jean-Pierre Lemaire
  L'intérieur du monde

L'intérieur du monde - Jean-Pierre Lemaire

Un cheminement vers le monde
Note :

   De la dernière maladie du père au retour de la lumière sur la mer, après une averse estivale, les cinq sections de "L’intérieur du monde" - "Simple mortel", "Noé", "Chants du purgatoire", "La retenue" et "Les bras ouverts" – retracent un cheminement spirituel. Une lente méditation allant de la prise de conscience de se trouver désormais aux avant-postes, face à la vieillesse et à la mort, vers un regard renouvelé sur le monde alors que le poète constate:
   "La vie t’est rendue
   comme le soir, après la pluie,
   l’odeur des iris au fond du jardin." (p. 91)

   C’est un parcours par mille émotions et sensations, de la douce lumière baignant les paysages toscans où "Le ciel léger repose / sur la pointe des cyprès." (p. 46) à l’ombre fraîche d’une chapelle dans la chaleur de l’été, du craquement des feuilles mortes au bleu lumineux et doux d’une "Crucifixion" de Giotto. Ce sont autant de perles recueillies d’un œil attentif, condensées dans le flux d’une langue fluide et souple, qui semble couler tout naturellement.
   
   Extrait :
   "Debout, tu as longtemps éclipsé le monde,
   dieu volcanique des commencements,
   et tu l’as entraîné avec toi sous terre.
   Il n’y a plus que des fantômes d’arbres,
   le décor de ta ville au bord de la mer,
   des flocons de couleur. Les enfants seuls
   croient encore assez au monde pour jouer.
   Parmi les racines, ton masque de sang
   est devenu un masque de cristal
   où je te revois faible, endormi, suivant de loin
   le lent travail, dans la lumière sépulcrale,
   de ton visage qui se recompose." (p. 19)

critique par Fée Carabine




* * *