Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

C’était notre terre de Mathieu Belezi

Mathieu Belezi
  C’était notre terre
  Les Vieux Fous

C’était notre terre - Mathieu Belezi

Le roman de l’Algérie française
Note :

   Le destin d'une famille de colons à Alger, au moment de l'indépendance.
   
   On ouvre ce roman pour ne plus le lâcher!
   
   C'est tout d'abord un récit magnifique sur l'histoire de l'Algérie, le drame de la décolonisation et des exactions qu'elle a engendrées dans les deux camps, le retour des "pieds noirs" en France, un hommage à cette terre, "notre" terre mais aussi la leur, celle des Algériens.
   
   C'est ensuite un roman dont l'habileté tient à mon sens à la façon de raconter ce moment de l'histoire de façon polyphonique, en faisant appel à six personnages d'une même famille, puisque même Fatima, la domestique kabyle, a un lien indéfectible aux Saint André, à ce couple mal marié et à leurs trois enfants, aux destins différents.
   
   C'est enfin une écriture qui coule, fluide, musicale, où la tragédie des uns et des autres est mise en valeur par les reprises, les changements de rythme, les passages en italique. Même si parfois j'aurais aimé que les personnages décrits soient moins méchamment caricaturés, il n'en reste pas moins que Mathieu Belezi a su brosser de magnifiques portraits qui servent l'histoire et interrogent sur la colonisation, les guerres d'indépendance, le déracinement, la douleur de l'exil, et l'impossible oubli.
   
   Ce roman de la fin de l'Algérie française reste pour moi une lecture particulièrement marquante. À la fois sobre et pudique, il dit en même temps beaucoup et je pense qu'il parlera aux jeunes générations comme à celles qui ont vécu cette douloureuse période de l'histoire de France.

critique par Clochette




* * *