Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 08 ans: Voyage au pays des arbres de Jean-Marie Gustave Le Clézio

Jean-Marie Gustave Le Clézio
  Le rêve mexicain ou la pensée interrompue
  L'Africain
  Cœur brûle et autres romances
  Le livre des fuites
  La quarantaine
  Gens des nuages
  Sirandanes
  Ailleurs
  Etoile errante
  Ritournelle de la faim
  Raga, approche du continent invisible
  Dès 08 ans: Voyage au pays des arbres
  Diego et Frida
  Ourania
  La Ronde et autres faits divers
  Poisson d’or
  Désert
  Onitsha
  Ados: Lullaby
  Tempête
  Le Déluge
  Bitna, sous le ciel de Séoul

AUTEUR DU MOIS DE MARS 2006

Jean-Marie Gustave Le Clézio est né à Nice, le 13 Avril 1940, d'une famille bretonne émigrée sur L'île Maurice au XVIII siècle. Ce Docteur en lettres obtint le Prix Renaudot en 1963 avec "Le procès verbal". Il n'a jamais cessé d'écrire et a ainsi produit aujourd'hui près de 40 ouvrages et la source n'est pas tarie. En 1980, il reçut encore le prix Paul Morand pour l'ensemble de son oeuvre.

Prix Nobel de Littérature 2008

En dehors de ses romans, d'inspiration souvent autobiographique ou du moins familiale, voyageur, écrivain, passionné par les civilisations anciennes, il s'est toujours intéressé aux cultures africaines et d'Amérique latine et leur a consacré des témoignages et des essais.

* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Dès 08 ans: Voyage au pays des arbres - Jean-Marie Gustave Le Clézio

Le bruissement des feuilles
Note :

   Titre recommandé par l' Education Nationale
   
   Thèmes: Forêt, Rêve, Arbres.
   
   Illustrations Henri Galeron
   
   
   Présentation de l'éditeur :
    «Un petit garçon qui s'ennuie et qui rêve de voyager s'enfonce dans la forêt, à la rencontre des arbres. Il prend le temps de les apprivoiser, surtout le vieux chêne qui a un regard si profond. Il peut même les entendre parler. Et quand les jeunes arbres l'invitent à leur fête, le petit garçon sait qu'il ne sera plus jamais seul. Un voyage magique et poétique au pays des arbres raconté par un grand auteur contemporain.»
   
   
   Je ne suis pas une spécialiste des oeuvres de Le Clézio et pour tout vous avouer c'est la première fois que je goûte à ses mots. Oui, je sais, honte sur moi alors qu'il a obtenu le Prix Nobel de la littérature 2008. Mais "Voyage au pays des arbres" est un titre qui m'avait interpellée pour plusieurs raisons. Tout d'abord la couverture confirme la beauté des illustrations intérieures où la nature se mêle à des objets humains comme par exemple les yeux-lunettes. Les arbres sont dessinés avec cette part d'humanité, ainsi le récit devient expressif et très réel. Bon point donc pour Henri Galeron qui apporte une touche d'originalité au texte. Car, petit bémol... le texte, lui, reste incroyablement fade, plat et monotone. Est-ce la description et le manque de dialogue qui procurent cet effet? Toujours est-il que le thème abordé n'est pas aussi exalté et étoffé que je ne l'aurais pensé: Un petit garçon s'ennuie et comme remède contre la solitude, il se réfugie dans un univers poétique où l'éloge de la nature s'inspire d'une imagination féconde.
   
    Certes, le sujet est porteur et le lecteur, curieux et avide de rêveries, s'attend à découvrir un univers féerique ou mystérieux. La magie dans "Voyage au pays des arbres" se dessine lentement, à travers les sons et la musique des arbres mais ça sonne creux, si j'ose dire. J'aurais apprécié un récit plus engagé dans le registre du fantastique; seulement ce roman ne m'aura apporté que les prémisses d'une frivole escapade. Mais pour ceux et celles qui aiment la nature où le bruissement des feuilles se joint aux pages qui se tournent, le "Voyage au pays des arbres" de Le Clézio restera une agréable balade littéraire.

critique par Laël




* * *