Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'amant de la mort de Boris Akounine

Boris Akounine
  La maîtresse de la mort
  L'amant de la mort
  Azazel
  Leviathan
  La prisonnière de la tour

Boris Akounine est le nom de plume de Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili, historien et écrivain russe, né en Géorgie (URSS) en 1956.

L'amant de la mort - Boris Akounine

Entre Boris et moi c'est une véritable histoire d'amour
Note :

   Huitième enquête du gentleman russe et au flegme pourtant si british Eraste Pétrovich Fandorine, La maîtresse de la mort et L'amant de la mort se présentent comme une intéressante expérience littéraire, chers happy few. En effet, ce sont des "romans-miroirs" qui peuvent se lire dans n'importe quel ordre: se déroulant à Moscou au même moment (août-septembre 1900), ils relatent chacun une des deux enquêtes que Fandorine a résolues en parallèle, chacune racontée par un narrateur différent, ce qui fait de Fandorine l'élément récurrent des deux enquêtes mais aussi finalement un personnage secondaire.
   
   "L'amant de la mort" met en scène un cercle des Amants de la Mort d'une autre sorte: il s'agit des amants bien réels d'une femme sublime qui porte malheur aux hommes qui l'aiment et qui s'est rapidement vu attribuer un sobriquet qui atteste de sa nature de jettatura, puisqu'elle n'est plus connue que sous le nom de la Mort. L'histoire, narrée par Senka, un jeune homme orphelin qui s'est fait voyou par nécessité, se déroule dans le pittoresque quartier de la Khitrovka, espèce de Cour des Miracles moscovite dans laquelle ne s'applique que la loi de la gueuserie et où règne le Prince, l'un des amants de la Mort. Senka, débrouillard et moral (autant qu'on peut l'être quand on est dans la rue et réduit au vol pour survivre), trouve un trésor: des barres d'argent massif vieilles de plusieurs siècles. Hélas pour lui, ce trésor semble exciter bien des convoitises et les cadavres se multiplient sur son chemin. Il croise alors la route de Fandorine, qui résoudra l'énigme, non sans y laisser quelques plumes, comme à son habitude.
   
   Ecrit dans un style savoureux (Senka parle un argot des plus réjouissants et tente ensuite de se cultiver), "L'amant de la mort" est bourré de rebondissements (il y a un évident côté feuilletonesque dans cet opus) et donne à Massa, le serviteur japonais d'Eraste un rôle de premier plan et l'on apprend notamment comment il s'y prend pour séduire toutes les femmes qu'il croise. Fandorine est plus présent que dans "La maîtresse de la mort", et il est toujours ce gentleman intelligent, séduisant et mystérieux, aux tempes blanchissantes et au léger bégaiement dont les femmes sont folles. Excellent.
   
   
   Pour ceux qui auraient envie de découvrir les enquêtes (excellentes) de Fandorine, je ne saurais trop conseiller de les lire dans l'ordre puisque les énigmes se déroulent entre 1876 et 1900 (ils ont tous été publiés chez 10/18): Azazel, Le gambit turc, Léviathan, La mort d'Achille, Missions spéciales, Le conseiller d'état, Le couronnement.
   
   Boris Akounine a écrit une autre série, dont l'héroïne est une religieuse, Soeur Pélagie. Deux titres sont disponibles chez 10/18: Pélagie et le bouledogue blanc et Pélagie et le moine noir. Sympathique.
   
   Il a aussi écrit une enquête dont le héros est Nicolas Fandorine, le petit-fils d'Eraste: Altyn-Tolobas (toujours chez 10/18). J'ai beaucoup aimé. Je pense qu'on peut définitivement dire qu'entre Boris et moi c'est une véritable histoire d'amour, chers happy few.
   
   
   Série Eraste Petrovitch Fandorine
   
    1 - Azazel (Азазель) Prix Mystère de la Critique 2002
    2 - Le Gambit turc (Турецкий гамбит)
    3 - Léviathan (Левиафан)
    4 - La Mort d'Achille (Смерть Ахиллеса)
    5 - Missions spéciales (Особые поручения), suite de deux nouvelles : Le Valet de Pique (Пиковый валет) et Le Décorateur (Декоратор)
    6 - Le Conseiller d'État (Статский советник)
    7 - Le Couronnement, ou le Dernier des Romanov ( Коронация, или Последний из романов)
    8 - La Maîtresse de la Mort (Любовница смерти)
    9 - L'Amant de la Mort (Любовник смерти)
    10 - L’attrapeur de libellules (Алмазная колесница)

critique par Fashion




* * *