Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Jamais de lendemain de Mika Waltari

Mika Waltari
  Le secret du royaume : T1 : Myrina
  Le secret du royaume : T2 : Minutus
  Jamais de lendemain
  Sinouhé l'Egyptien

Jamais de lendemain - Mika Waltari

Des lendemains qui déchantent!
Note :

   Court roman policier (110 pages) de cet écrivain finnois relativement prolifique et surtout connu pour ses romans historiques: "Sinouhé l'Egyptien"; "l'Etrusque"; "Le Secret du Royaume" entre autres.
   
   Après un après-midi amoureux et un repas bien arrosé, un couple illégitime retourne à sa vie ordinaire. Elle, vers son mari plus âgé qu'elle et de surcroît, patron de son amant. Lui, vers sa garçonnière, sa vie de célibataire relativement aisée.
   Le drame survient quand un jeune garçon, à l'apparence misérable, se jette sous la luxueuse voiture de la femme, l'homme qui conduit ne peut l'éviter.
   L'enfant mourra pendant qu'ils tentent de l'emmener à l'hôpital; le couple décide alors d'abandonner le corps dans un chemin retiré d'un bois bordant la route.
   Commencent alors les problèmes de conscience, et les différences du couple apparaissent petit à petit. Elle est belle, jeune, et consciente d'avoir été achetée pour son physique et sa jeunesse par son riche époux Bergas. Lui est un peu plus âgé, ancien soldat de l'armée finlandaise, il a souvent côtoyé la mort. Leurs relations se compliquent; à l'amour se mêle le remords, comment vivre avec ce poids sur les épaules?
   
   Un prisonnier évadé se cache dans les environs, pour les policiers il ferait un coupable idéal, alors l'espoir renaît. Mais dans l'entourage d'Astrid, son beau-fils se pose des questions.
   
   Astrid, la femme-enfant poupée blonde, jeune et belle, doit tout à son mari, magnat de l'industrie, vieux borgne et souvent absent, mais lui pardonnerait-il une relation avec un de ses employés?
   
   L'homme, le narrateur, hésite, il n'est pas de ce monde de riches, sa présence à une fête donnée par Astrid, avec plein d'adolescents riches et oisifs le met mal à l'aise. Il cherche une solution pour tenter de sauver sa maîtresse. Pour lui, la morosité s'installe insidieusement.
   
   Le beau-fils d'Astrid a une relation ambiguë avec celle-ci, qui n'est guère plus vieille que lui. Plus le récit avance, plus il semble découvrir quelque chose et peser sur le destin du couple.
   
   Une écriture et un roman agréable sur le remords et le sens du devoir, se taire et oublier, quitte à renier quelques-uns de ses principes de vie?
   Reconnaître sa faute et finir en prison? Mentir pour sauver cette femme-enfant et assumer seul ce fatidique après-midi? A noter que la première édition de ce roman remonte à 1944. Mais cela ne se sent aucunement.
   
   
   Extraits :
   
   - La mer. Les hautes cheminées des usines, l'ossature métallique des grues dans le port se découpant en ombres chinoises sur le port.
   
   - La présence de la femme aimée ne m'avait jamais rendu heureux, car la passion comportait autant de souffrance que de bonheur.
   
   - Et puis je l'avais vue, et j'avais compris que l'homme essayait en vain d'échapper à son destin et que pour moi il n'y aurait jamais de lendemain.
   
   - L'homme est aussi coriace qu'une punaise. L'homme est un parasite sur terre.
   
   - Mais avant mon arrivée, elle était heureuse, elle avait tout ce qu'elle voulait et ne désirait rien de plus. L'homme n'aurait jamais dû goûter au fruit défendu. Il n'aurait jamais dû.
   
   - Sa mère était neurasthénique, dit-il.
   Son père était pasteur, dis-je sur le même ton. C'était encore plus lourd.
   

   
   
   Titre original: Ei koskann huomispäivää.

critique par Eireann Yvon




* * *