Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 05 ans: La Recette Magique d'Adalgisa de Alexandra Colombo

Alexandra Colombo
  Dès 05 ans: La Recette Magique d'Adalgisa

Dès 05 ans: La Recette Magique d'Adalgisa - Alexandra Colombo

Quand les cheveux s'en mêlent!
Note :

    Paru en Novembre 2008
   Thèmes: Sorcières, Potions, Coiffure.
   
   
   Souvenez-vous, nous avions découvert dans "Les sorcières" que ces dernières avaient des préoccupations très superficielles: achat de robes, manucure, ongles cornus, nez crochu. Et bien Adalgisa nous le confirme: les sorcières sont des belles, qui s'amusent à faire les princesses. Mais quand les cheveux s'emmêlent, on ne sait plus où donner de la tête. Adalgisa a eu une idée pour y remédier. Une potion magique qui aurait le pouvoir de transformer les cheveux les plus crépus et frisés qui soient, en une superbe chevelure. Notez bien cette recette miracle qui vous fera gagner du temps le matin: 300 gr de fraises des bois, des poils de barbe d'ogre, un souffle de mauvaise haleine de dragon. C'est tout simple! Il suffit de bien mélanger le tout et votre coiffure sera réussie. Mais il y a quelques ratés! Vous voilà prévenus! Après tout Adalgisa n'a pas la science infuse...
   
   Alexandra Colombo nous a concocté un vrai délice pour cet album original. De prime abord, je n'apprécie pas les effets que rendent les diverses techniques de collages, assemblages de papier sur des illustrations. Mais là pour le coup! J'adore! Cet album unique aux couleurs ravissantes, mène un fameux mélange de collages: papiers journaux, lettres, yeux, bouches, chats etc. Certains effets d'assemblages endroit/envers sont vraiment sympas, rehaussés par des dessins rigolos. Le tout nous donne un rendu un peu bohême et burlesque. Tout est pour le plaisir. Même l'histoire farfelue de ces sorcières qui se crêpent le chignon pour une potion qui au final n'est pas infaillible!
   
   Un album très sympathique et une jolie découverte.

critique par Laël




* * *