Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Le temps des miracles de Anne-Laure Bondoux

Anne-Laure Bondoux
  Ados: Le temps des miracles
  Dès 11 ans: Le destin de Linus Hoppe
  B comme: Les larmes de l'assassin
  Ados: Pépites
  Ados: Tant que nous sommes vivants

Ados: Le temps des miracles - Anne-Laure Bondoux

Exil...
Note :

    Parution : Janvier 2009
   
   Extrait:
   «Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter "jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité ". Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie. Une histoire d'exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur.»
   
   
   Dans "Le temps des miracles", Anne-Laure Bondoux réinvente l'histoire de l'exil et la transforme en une épopée d'un genre romanesque. Nous faisons la connaissance de Koumaïl, un enfant qui a été recueilli après un terrible accident, par Gloria. Gloria Bohême, comme on l'appelle, vient du Caucase. Koumaïl et elle sont inséparables. Chaque soir, Gloria raconte une histoire, la vraie histoire de Koumaïl et lui parle d'aventures, d'exil afin qu'il retrouve son pays: la France; pays dans lequel Koumaïl deviendra Blaise Fortune. Mais avant de goûter à cette liberté, celle d'exister et de vivre libre, Koumaïl devra affronter les périples de la fuite, de la famine, d'un avenir qui chaque jour, contient son lot de malheurs et d'incertitude. Car Gloria et Koumaïl sont de vrais compagnons d'infortune. Mais le moment arrive, où ils devront se séparer...
   
   Chut! Je n'en dis pas plus! Je vous laisse découvrir un petit bijou! Mais attention en le lisant, vous risquez d' "attraper un désespoir" car l'histoire de Koumaïl est tragique et injuste. Anne-Laure Bondoux signe là un roman jeunesse d'une grande sensibilité, qui marque une inflexion profonde pour une actualité toujours de mise. Celle des clandestins, de leurs conditions, de l'état physique et moral dans lequel ils effectuent la traversée pour le pays des droits de l'homme. Les sentiments profonds qu'éprouve l'enfant pour Gloria et inversement, cette protection de Gloria envers lui, sont empreints d'un réalisme saisissant et bouleversant, car même séparés, même après le temps qui passe, leur amour reste intact, faisant peau neuve sous le jour naissant d'une vérité qui nous ébranle.
   
    Dans "Le temps des miracles", il y a une chaleur infinie, une fin triste mais il reste de ce livre des sentiments forts et beaucoup de tendresse. On y apprend que tout exil est une vie bohême, une vie où l'on s'attache et se détache de personnes que l'on croise et qu'on apprend à aimer. L'exil c'est ce vient et va des rencontres, de ces personnes que l'on reverra sans doute jamais mais qui restent au fond du coeur. C'est Le temps des miracles pour tous ceux que l'on quitte mais pour qui on se bat chaque jour. C'est le temps des mémoires, des souvenirs ineffaçables. Anne-Laure Bondoux transmet cette déchirure de l'âme, cette espérance qui perdure, car "Le temps des miracles" c'est finalement ce voyage pour trouver sa place dans le monde, pour enfin cesser de fuir et commencer à vivre.
   
   Si ce n'est pas déjà fait, faites cette traversée avec Koumaïl ou Blaise Fortune, comme vous voudrez, car tout ce qu'il demande c'est de faire ce petit bout de chemin avec vous...

critique par Laël




* * *