Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

S comme: Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

Antoine de Saint-Exupéry
  S comme: Le Petit Prince
  Vol de nuit
  Terre des hommes
  Dès 08 ans: Le Petit Prince

Antoine Marie Jean-Baptiste Roger de Saint-Exupéry est un écrivain, poète et aviateur français, né à Lyon en 1900 et disparu en vol le 31 juillet 1944, au large de Marseille.

S comme: Le Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry

Revu et corrigé
Note :

   Joann Sfar a adapté Antoine de Saint-Exupéry à son dessin.
   
   Ma première lecture du Petit prince m’avait laissé une impression mitigée, de conte un peu naïf et assez moralisateur. Pour donner une seconde chance à l’œuvre de Saint-Exupéry, je me suis plongé dans l’adaptation dessinée qu’en a fait Joann Sfar.
   
   On y retrouve le Petit Prince, qui aide un aviateur en panne en plein milieu du désert. Le Petit Prince lui raconte la vie sur sa planète, avec la rose, puis son voyage de planète en planète, où il rencontre des grandes personnes étranges: un roi, un vaniteux, un géographe… Puis son arrivée sur la Terre, où il rencontre un serpent, une fleur, un renard… Avant son départ vers sa planète, après que l’aviateur a réparé son avion.
   
   Mettre des dessins sur le roman de Saint-Exupéry n’est pas chose aisée, puisque l’auteur avait lui-même représenté son héros. Sfar reprend ici les caractéristiques du héros (cheveux blonds, yeux bleus), mais en accentue certains traits, comme la taille démesurée des yeux. Cela donne une vision nouvelle du héros, qui permet de s’éloigner un peu du personnage connu. Le dessin, globalement, est très éloigné de celui de l’auteur: les personnages sont assez monstrueux, les couleurs sont souvent éclatantes, contrairement aux pastels souvent utilisés.
   
   Néanmoins, si le dessin permet une nouvelle lecture du conte (avec notamment une case où le Petit Prince est littéralement effrayant), j’avoue ne pas accrocher à cette histoire, trop simpliste pour me toucher. Oui, les rois veulent être obéis, les vaniteux ne pensent qu’à eux, les ivrognes boivent trop,… Les seuls passages qui m’ont vraiment intéressé (et ils sont heureusement assez nombreux) sont ceux sur Terre où l’aviateur discute avec le Petit Prince, en particulier la fin de l’album lors de la séparation entre les deux personnages.
   
   J’ai notamment eu un coup de cœur pour les trois dernières planches, qui représentent magnifiquement l’absence, la solitude et l’attente de l’autre. Mais je crois que Le Petit Prince n’est définitivement pas fait pour moi.

critique par Yohan




* * *