Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'héritage de Guy De Maupassant

Guy De Maupassant
  Boule de suif
  Le rosier de Madame Husson
  Le parapluie et autres nouvelles
  Mademoiselle Fifi et autres nouvelles
  Clair de Lune et autres nouvelles
  Pierre et Jean
  Bel-ami
  Le Horla
  Toine et autres contes
  L'héritage
  Chroniques cauchoises
  Monsieur Parent
  M comme: Le Horla
  Les prostituées
  Les contes de la Bécasse

* On peut voir la fiche "Du roman considéré comme un des beaux-arts"

* J.S Bordas a fait une adaptation en bande dessinée de la nouvelle de Maupassant "Le Docteur Héraclius"

L'héritage - Guy De Maupassant

Que du bonheur!
Note :

   Lire une nouvelle de Maupassant, c'est comme se plonger sous sa couette, on est bien, au chaud, sûre de ne pas être déçue et on ronronne en savourant chaque ligne. Phénomène d'autant plus appréciable qu'en temps normal, je ne suis pas fan des nouvelles mais celles de Maupassant j'adore!
   
   Au ministère de la Marine, les employés sont tous zélés, surtout au moment de l'avancement. Parmi eux Cachelin, veuf ayant le secret espoir de marier sa fille à un de ses collègues, auquel il voue une admiration sans borne. Et cela lui semble d'autant plus réalisable que sa fille est en passe de devenir riche car elle est l'unique héritière de sa tante. "La chose était connue dans l'administration et les prétendants ne manquaient pas." Ayant eu la faveur d'un avancement grâce à Lesable, il s'empresse de l'inviter à dîner pour le remercier et surtout pour le présenter à sa fille. L'affaire est rondement menée et les deux tourtereaux convolent bientôt en juste noce... Mais lorsque la vieille tante meurt, ils apprennent avec stupéfaction qu'elle a rajoutée une clause à son testament: il faut que le jeune couple ait un enfant pour pouvoir prétendre toucher l'héritage, faute de quoi au bout de trois ans l'argent devra être versé à des œuvres. Or, malgré leurs ébats, les deux jeunes mariés n'ont toujours pas d'enfant...
   
   Du Maupassant pur jus: des fonctionnaires mesquins et méchants, une ambiance de bureau où chacun se gausse du malheur des autres, la cupidité des êtres humains face à l'argent, le triomphe du vice et de la malhonnêteté. Et pourtant quel réalisme dans ces portraits d'hommes et de femmes!
   
   J'ai d'autant plus apprécié cette nouvelle qu'elle n'était pas perdue au milieu de plein d'autres dans un recueil mais au contraire mise en valeur dans un seul livre, un livre du format de votre sac à main, et que j'ai donc glissé dans le mien. Préfacé par Pierre Assouline, avec en prime une magnifique première de couverture, à la fois sobre et recherchée.
   
   
   PS du postmaster économe : A noter cependant que pour moins de 2€, chez Librio, on a «L’héritage» et «Le Horla» dans le même volume alors que l’édition vendue par Pierre Assouline de «L’héritage» seul est à 5€.

critique par Clochette




* * *