Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 06 ans: Kerity la maison des contes de Anik Le Ray

Anik Le Ray
  Dès 06 ans: Kerity la maison des contes

Dès 06 ans: Kerity la maison des contes - Anik Le Ray

Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas!
Note :

   Texte d' Anik Le Ray
   Illustrations de Rébecca Dautremer
   
   Thèmes : Conte, Bibliothèque, Apprentissage de la lecture
   
   
    Kerity, la maison des contes commence avec le décès d'une vieille dame qui aimait raconter des histoires à l'enfant Natanaël. Eléanore a légué tout le contenu de sa bibliothèque au petit garçon qui semble inquiet: que va-t-il faire de tous ces livres, de tous ces contes qu'il aime mais qui resteront au creux de sa bouche. Natanaël ne sait pas lire. Et c'est sous les mots blessants de sa soeur qu'il capitule. Son père décide de vendre la maison et la bibliothèque. Natanaël doit choisir un livre, un seul livre en mémoire d'Eléonore. Quel choix difficile lorsqu'il s'aperçoit que les personnages des livres sont bien réels... Il rencontre Alice, Pinocchio et la fée Carabosse qui n'a pas confiance en son pouvoir, elle le rétrécit... comment faire pour sauver tout cet héritage?
   
   "Kerity la maison des contes" explore un univers fantastique, porteur de sens et d'espoir. Les contes vivent, la bibliothèque est une demeure réelle pour tous les personnages des histoires lues. Sur le même thème que "Le Livre des Choses Perdues", les histoires veulent être lues, elles veulent vivre; Alice et tous les personnages de nos contes de fées prennent vie dans un conte contemporain où l'aventure est synonyme de défi: apprendre à lire!!! Le pouvoir de la lecture, l'apprentissage des mots et de la littérature sont autant de thèmes originaux, bien traités et fascinants, mêlés intimement à une histoire délicate empreinte de sensibilité. Car ici c'est la transmission, gardienne du savoir et protectrice d'un héritage que personne ne devrait abandonner: celui d'avoir accès à un univers foisonnant fait de féerie.
   
   Les histoires lues ne devraient pas être des histoires perdues mais des mots qui perdurent. Un très joli conte où Rébecca Dautremer fait preuve d'originalité dans sa démarche graphique. C'est assez différent de tout ce qu'on a pu voir de l'illustratrice. Le dessin est superbe, sobre et élégant. On retrouve le trait prononcé de l'illustratrice mais j'y trouve quelque chose de changé, de novateur. Bref ce n'est pas comme d'habitude. A lire absolument !!!

critique par Laël




* * *