Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Les sœurs Eden et le maître des loups de Lyn Gardner

Lyn Gardner
  Ados: Les sœurs Eden et le maître des loups

Ados: Les sœurs Eden et le maître des loups - Lyn Gardner

Détournements de contes
Note :

   Les adolescents ont besoin de livres! S’ils en manquent, ils deviennent grognons, neurasthéniques, désagréables, voire agressifs. Songez-y.
   
   Ici, tous les mardis, pour enfants et ados, deux titres commentés. (et de plus en plus souvent encore 1 lecture ado le samedi)
   
    Et pensez à aller faire un tour dans notre Rubrique "Enfants/Jeunesse", pour tous les âges, vous y trouverez des trésors, bien rangés.

   
   
   Il était une fois trois soeurs vivant dans une maison pleine de courants d'air et de poussière. La première, Aurore, était aussi belle que bonne ménagère, la seconde, Alice, aussi aventurière que la première prudente, la troisième, Nico, son don n'était pas des moindres. Mais quand les hurlements des loups se font entendre au loin et que le danger se rapproche avec la silhouette de l'Eterminateur, que peuvent-elles faire? Et qu'est-ce que cette vieille flûte confiée par leur mère à Alice sur son lit de mort peut-elle bien avoir de particulier pour que l'Eterminateur veuille la faire sienne?
   
   Les âmes chagrines diraient que Lyn Gardner s'est gentiment contentée de mélanger quelques contes de fée aux aventures un brin convenue de trois têtes blondes. Elles ont tort. "Les soeurs Eden et le maîtres des loups" est un petit bijou réjouissant et brillant qui transporte dans le monde étrange, merveilleux et terrifiant des contes de fée. Un peu comme John Connolly avec "Le livre des choses perdues", Lyn Gardner se promène dans les contes, connus ou moins connus et les utilise pour créer son propre univers et raconter une histoire aux personnages attachants et aux rebondissements incessants. Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit! Là où John Connolly écrit un conte propre à terrifier petits et grands, dense et intense, Lyn Gardner offre une histoire drôle, haletante et cache sous les aventures de ses trois héroïnes une sacrée finesse psychologique!
   
   Evidemment, les rôles des trois soeurs sont clairement définis, mais par petites touches, elles se révèlent plus complexes que ce à quoi on pouvait s'attendre. Alice n'est pas seulement la plus courageuse des trois, elle est aussi celle qui doute le plus et qui a tellement, tellement peur d'être abandonnée. Aurore sous ses dehors de jeune fille sage et de ménagère coriace cache aussi des surprises et un sens pratique étonnant. Quand à Nico, elle est bien plus que le bébé qu'elle paraît être. Et il en va de même pour les personnages secondaires: la Mère Crochue par exemple, et c'est la grande leçon de ce joli conte de pas-si-fée: les gens ne sont jamais ce que nous croyons qu'il sont, et il faut être bien idiot pour le juger sur les apparences! Car ils révèlent bien souvent des profondeurs et des capacités cachées, en bien ou en mal!
   
   Là est la grande leçon reçue par Alice, personnage principal de toutes ces aventures: au cours d'un long voyage initiatique, elle va apprendre la complexité du monde et passer ainsi de l'enfance à un autre statut. Pas encore celui d'adulte, mais celui d'une personne consciente du monde qui l'entoure, de ses dangers et de ses beautés. Consciente, aussi, et surtout, de qui elle est, de ses forces et de ses limites. En faisant grandir son héroïne, Lyn Gardner aborde des thèmes connus dans les contes de fée mais toujours d'une manière légèrement différente: l'abandon des parents n'est plus celui du Petit Poucet par exemple, mais celui de parents incapables de dépasser leur égoïsme et leur amour, le maître des loups est assoiffé de pouvoir mais non sans raisons qui expliquent son comportement et le mal qu'il fait autour de lui... Sans avoir l'air d'y toucher, Lyn Gardner parle de l'amour fraternel, de la place que chacun occupe dans une fratrie et des conséquences que cela peut avoir, elle parle de maternité et de paternité. Elle aborde en filigrane les thèmes graves de la dictature et de la quête de pouvoir sans oublier de rappeler au passage que les méchants le sont rarement sans raison. C'est extrêmement riche. Mais tout en restant drôle et débordant de tendresse et de chaleur, et d'un amour des contes de fée qui jamais ne se transforme en plagiat. J'ai adoré croiser au détour des chapitres des personnages et des décors bien connus. J'ai adoré deviner qui était qui et à quel conte Lyn Gardner pouvait bien faire référence: de Rapunzel au Petit Poucet en passant par Le joueur de flûte, Hansel et Gretel, La belle au bois dormant, La reine des neiges, on en rencontre de ces merveilleux contes. J'en suis sortie avec l'envie de me replonger dans ces histoires qui m'ont fait frémir!
   
   Il semblerait que l'auteur travaille à un deuxième tome: s'il est aussi bien troussé et aussi joliment illustré, ce sera un cadeau de moi à moi que je me ferai avec jubilation avant de plonger aussi vite que possible dans le petit monde d'Alice, Aurore et Nico!

critique par Chiffonnette




* * *