Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 11 ans: Bjorn le Morphir de Thomas Lavachery

Thomas Lavachery
  Dès 11 ans: Bjorn le Morphir
  Dès 07 ans: Tor et le troll

Dès 11 ans: Bjorn le Morphir - Thomas Lavachery

Ouverture de la chrysalide
Note :

   Bjorn est un enfant très timide et craintif. Très différent de son frère, sa place est parfois un peu remise en question par les valeurs familiales. Bjorn est un viking et comme son père, il est appelé à devenir un grand guerrier, au lieu de cela, la famille a plutôt honte de lui et le regarde avec curiosité. La neige attaque en cet hiver 1065 et tout le monde se réfugie au sein du foyer chaleureux et robuste. Mais la neige est le mal personnifié et promet un combat acharné. Comment Bjorn va-t-il affronter le regard des autres, lui qui doit protéger et veiller sur sa famille?
   
   Un roman jeunesse très intéressant que signe Thomas Lavachery, inconnu aux bataillons jusqu'alors*. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire un texte dense, où le folklore viking se mélange à des croyances chrétiennes. Les veillées tard le soir, font l'objet de chants, d'histoires épiques que racontent chacun des personnages. Comme on les aime. "Bjorn Le Morphir" est un roman initiatique, d'apprentissage du courage, de la différence, de la perception des autres. Car Bjorn va devenir un morphir, autrement dit faire preuve d'une grande force morale et physique et ce par amour et par solidarité.
   
    Le traitement accordé à la neige est aussi très passionnant. Personnage à part entière, la neige est personnifiée comme étant un guerrier de glace dont le désir est de prendre l'âme des personnes mortes de froid et les absorber. Dans ce court roman, le lecteur trouvera tout: aventure, valeurs humaines, histoire, amour, lutte. L'intrigue est vraiment complète et la lecture est fluide. Je crois même qu'il y a une suite...
   
   
   * mais quelque chose me dit que vous vous souviendrez de son nom

critique par Laël




* * *