Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'écharde de Paul Wenz

Paul Wenz
  L'écharde

L'écharde - Paul Wenz

Musique dans le silence
Note :

   Auteur oublié, Paul Wenz est aujourd'hui mis en avant par les éditions Zulma qui une fois de plus, remettent au goût du jour des classiques encore trop méconnus. Né en 1869 en France, Wenz s'établit en 1892 en Australie où il rencontre Jack London.
   
   Dans son roman "L'Echarde", le lecteur est plongé au coeur du bush, où deux familles voisines vont peu à peu être amenées à se livrer une guerre sans relâche. Au coeur de ce conflit, une femme étranglée par la jalousie, dont la haine se nourrit au fil des années de menues contrariétés.
   
   Ce roman à l'écriture musicale est d'abord un vibrant hommage aux grands espaces:
   "L'oreille apprend à aimer tout ce qui est le chant des oiseaux, le bêlement des moutons, les cloches que portent les chevaux entravés et qui tintent à chaque broutement, la plainte de la moindre brise dans les aiguilles des "chênes taureaux". Il y a aussi le silence, qui se perçoit aussi bien que les bruits, et qui n'est que la respiration de la nature endormie.
   Les yeux sont pleins du bleu pâle du ciel, si pâle parfois qu'il semble avoir été mangé par le soleil comme la peinture d'une porte de jardin; du rose des dunes de sable, qui colore les toisons des troupeaux; de l'ocre de la terre ou de la grande tache couleur ardoise d'un lac desséché." (p119)

   
   Beaucoup de courtes scènes se succèdent pour planter le décor: tours du propriétaire à cheval, pique-nique en bord de rivière, départs pour la ville. A cela s'ajoutent des scènes d'intérieur qui donnent un bon aperçu de la vie au sein des grandes propriétés du début du XXe, avec une atmosphère très bien rendue.
   
   "L'Echarde", c'est aussi un personnage féminin central, une gouvernante qui, parce qu'elle n'a pas pu épouser son employeur, construit toute sa vie autour des multiples tracas qu'elle peut lui causer, sa jalousie tournant à l'obsession.
   
   Un roman habilement construit (j'ai beaucoup apprécié les années qui glissent imperceptiblement au fil du récit) et agréable à lire... un classique à redécouvrir!

critique par Lou




* * *