Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Noir Toscan de Anna Luisa Pignatelli

Anna Luisa Pignatelli
  Noir Toscan

Anna Luisa Pignatelli a vécu au Guatemala et réside aujourd’hui à Lisbonne, elle a publié deux autres romans aux Editions de la Différence.

Noir Toscan - Anna Luisa Pignatelli

Un livre superbe!
Note :

    Quelle roman magnifique, fier et portant haut la noble vie paysanne!
   
   Le cadre: la Toscane rurale, pas celle des chemins touristiques, non, celle des terres arides, celles des paysans ombrageux.
   Anna Luisa Pignatelli situe son roman dans les environs de Sienne, une région vidée de ses agriculteurs, les derniers villageois accrochés à leur terre n’aiment pas les étrangers et étranger on le reste... indéfiniment
   
   Noir, c’est le nom du héros, du moins celui que tout le village lui donne "Très vite ils s’étaient mis à l’appeler Noir, peut-être à cause de son caractère ombrageux, peut-être parce que, n’étant pas né sur cette terre, son passé leur échappait". Arrivé du sud depuis quelques dizaines d’années il s’est installé à Accona et a fait quelque chose qui ne se pardonne pas: il est devenu propriétaire de sa terre, oh elle n’est pas extraordinaire sa terre mais "la qualité du sol n’importait pas. Il aurait été capable, il le sentait, de tirer des épis de la terre la plus dure."
   
   Le village le montre du doigt et lui n’aime ni les chasseurs ni les ramasseurs de champignons, il préfère les bêtes, il vit seul aidé d’un garçon de ferme, Nello, depuis que son fils a déserté l’exploitation.
   Alors quand une louve vient rôder près de sa ferme, passé le premier réflexe "Noir eut honte d’avoir songé à tirer" il va faire appel à sa mémoire. Il se revoit enfant là bas dans le sud, son grand-père lui apprenant à lire les traces et il trouve l’animal "Il était jeune, la queue luxuriante, la croupe rayée d’un trait sombre.(....) sa fourrure illuminée par la lune, lançait un éclair argentée."
   Les paysans sont propriétaires de moutons et protéger une louve n’est du goût de personne, même le curé claironne que "le loup est un animal rebelle à l’homme comme Lucifer fut rebelle à Dieu!"
   La chasse va s’engager...
   
   Un livre superbe, à l’écriture lyrique, poétique et pleine de nostalgie pour ce monde qui se meurt. J’ai pensé en le lisant au magnifique "Jamais vu soleil ni lune" de Ferdinando Camon
   
   Je me réjouis que deux autres romans d’Anna Luisa Pignatelli m’attendent car je suis entrée avec bonheur dans ce monde dur et âpre et j’ai déjà envie d’y retourner.
   
   Faites une place à ce livre dans votre bibliothèque.

critique par Dominique




* * *