Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Fred et Edie de Jill Dawson

Jill Dawson
  Fred et Edie

Fred et Edie - Jill Dawson

Quand passe la justice des hommes
Note :

   Londres 1922. Edith (Edie) Thompson 27 ans et son jeune amant, Frederick Bywaters, 20 ans, sont en prison pour le meurtre de Percy Thompson le mari d’Edith.
   
   Edith est une femme en avance sur son temps, elle fume, gagne plus d’argent que son mari plus âgé qu’elle. Elle est aussi d’un optimisme à la limite de l’aveuglement, mais est-elle si innocente que cela?
   
   L’affaire nous est relatée à travers les courriers d’Edith pour Fred, correspondance journalière qui commence le dimanche 8 octobre 1922. Et également par des coupures de presse, les journaux faisant leurs choux gras de ce crime de cœur.
   Après chaque lettre l’un ou l’autre, des protagonistes raconte sa vie, puis ensuite leurs vies secrètes d’amants. Nous passons avec eux leurs premiers week-ends à la mer en compagnie de Percy et de Avis, sœur d’Edith, amie officielle de Fred, ce qui justifiera son installation chez le couple, puis son renvoi après une bagarre avec Percy.
   
   Edie est le personnage central de ce livre, femme amoureuse jusqu'à l’excès elle garde le moral et parle sans arrêt de "quand je sortirais".
   Mais la découverte de lettres d’Edie chez Fred, puis l’exhumation du corps et la présence de morphine dans les analyses pratiquées jette un doute. Le jury, dont la composition laisse à désirer, neuf hommes pour une femme, sera impitoyable.
   
   Fred est plus effacé, on le sent moins instruit, il est blanchisseur dans la marine marchande, et ses lettres de prison sont plus rares, est-il manipulé par Edie ou le meurtre de Percy est de sa propre initiative? La presse pose ouvertement la question "Qui est à l’origine du meurtre".
   
   Une peinture sans concession de la société britannique du début des années 1900 où les femmes commencent à prendre la parole, à choisir elle-même l’avortement avec les risques que cela comporte. Edie va au pub, elle boit de la Guinness et du porto, elle fume et lit, bref un dangereux modèle pour une société bien pensante. Une femme très attachante qui le jour de son mariage n’a pas trouvé l’homme qui aurait pu la rendre heureuse. Mais le bonheur n’est pas au rendez-vous, sa vie lui semble vide elle n’a pas d’enfants et semble le regretter. L’amour ressemble plus à du viol et les coups pleuvent parfois.
   
   Dans sa postface l’auteur dit que "Fred et Edie" est une œuvre fictive, mais très proche d’une affaire réelle.
   
   Une découverte, que ce livre pris au hasard, et qui prouve que parfois le hasard fait bien les choses.
   
   
   Extraits
   -La fin de l’été. La fin de notre été.
   
   -Il est moins maladroit que d’habitude et désespéré d’en finir avec son devoir conjugal.
   
   -Il ronfle doucement, comme une tarte aux pommes qui cuirait, bouillonnant doucement dans le four.
   
   - Alors c’est cela, c’est donc cela, c’est, oh mon Dieu, après pratiquement sept ans de mariage! C’est cela.
   
   -Mais peut-être que c’est bel et bien un crime, par contre, de consigner de telles pensées noir sur blanc.

critique par Eireann Yvon




* * *