Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 04 ans: Ça aurait pu être pire! de A. H. Benjamin

A. H. Benjamin
  Dès 04 ans: Ça aurait pu être pire!

Dès 04 ans: Ça aurait pu être pire! - A. H. Benjamin

Il y a des jours où ...
Note :

   Il y a des jours où
   ....on serait mieux tranquillement installé à la maison!
   Voilà un album dit de "randonnée" comme je les aime: amusant, subtil et doté de référence littéraire intéressante (la fameuse fable "Le rat des villes et le rat des champs" de La Fontaine)!Un souriceau revient d'une visite faite au cousin de la ville et sa route se trouve être semée d'embûches: un chat, un épervier, un serpent, un renard et un brochet.
   
   A chaque fois, haletant, le lecteur s'attend au pire... qui ne vient pas: en effet, notre souriceau, loin de se retrouver à batailler contre ses prédateurs, se trouve confronté aux désagréments de la Nature. Un buisson d'épines lui arrache quelques poils, un trou lui offre l'occasion de tomber sur le museau et d'arborer quelques bleus, un chardon lui pique l'arrière-train, une branche malvenue lui fait piquer une tête dans la rivière (vive le rhume!!), une pente fait déraper ses pattes humides et le voilà étalé de tout son long. Notre souriceau est bien malchanceux mais à chaque petit incident, on s'aperçoit que l'issue aurait pu être pire!!! Heureusement, Maman souris est là, à la maison, pour passer un peu d'eau fraîche sur tous les bleus et dire en souriant tendrement "Ce n'est pas grave...."!
   
   Ce qui est intéressant dans cet album (Mijade édition) est le cheminement du héros dont on suit les péripéties: les illustrations montrent en arrière-plan le danger auquel le souriceau va échapper puis le suivant qui le guette et un indice pointe l'échappatoire. Les illustrations sont simples mais efficaces (le souriceau est vraiment trognon), le texte également avec le refrain, structure répétitive, du récit "ça aurait pu être pire!" de A.H Benjamin (texte) et Tim Warnes (illustrations).
   
   L'histoire est aussi l'occasion d'aborder la chaîne alimentaire: quelques prédateurs de la souris sont présentés au jeune lecteur. C'est l'occasion aussi de développer son lexique et d'aiguiser le sens de la chronologie (ordre d'apparition des animaux), de repérer qu'un animal ouvre et ferme la ronde des prédateurs, de remarquer les différents points de vue (vue aérienne notamment).
   
   Un joli moment de lecture en compagnie d'un adorable souriceau bien content de retrouver le giron de sa maman après ses mésaventures... les bisous magiques font toujours oublier les petits soucis de la journée!!!

critique par Chatperlipopette




* * *