Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Trahie de P.C et Kristen Cast

P.C et Kristen Cast
  Ados: Marquée
  Ados: Trahie

Ados: Trahie - P.C et Kristen Cast

392 pages dont une centaine en trop
Note :

   "Betrayed" ("Trahie") (lu en anglais puisque le tome 1 vient à peine de sortir en France) commence un mois après la fin de "Marquée" . Et là, m'attend une surprise de taille: la coloc' de Zoey ne s'appelle pas Lucie comme dans la traduction mais... Stevie Rae. Je sais que ça a l'air d'être un détail mais il faudrait m'expliquer une bonne fois pour toutes pourquoi les traducteurs s'obstinent dans ce genre d'errements (et après on se demande pourquoi je milite activement pour la VO au ciné et pourquoi je lis délibérément de plus en plus de romans directement dans la langue de Shakespeare). Jetons un voile pudique sur cette aberration et revenons à nos vampires.
    
   Voilà notre Zoey face à ses nouvelles responsabilités: elle a pris la tête des Filles et Fils de la Nuit et a décidé de réformer cette institution pervertie par Aphrodite. Cette dernière semble jouer un étrange double jeu et Neferet, la Grande Prêtresse et mentor de Zoey a l'air de cacher de bien vilains secrets la bougresse (comme si on ne s'en doutait pas depuis le premier tiers du tome 1), sans compter les humains qui sont assassinés, possiblement par des vampires (du jamais-vu, parce que les vampires ne boivent pas de sang humain, gross). Et en plus, Zoey a l'impression que Loren Blake, le vampire poète la drague (comment est-ce possible, il a 21 ans et elle 17, c'est trop pas possible), elle a très envie de coucher avec son ex, Heath et se demande que faire d'Erik, le petit ami officiel tellement beau qu'il en est limite lumineux. Pas étonnant qu'elle ait la migraine en permanence, la pauvre.
    
   Tous les défauts inhérents au tome 1 sont exacerbés dans le tome 2: peu d'action, pratiquement pas de rebondissements, et une héroïne tête à claques qui passe son temps à se flageller parce qu'elle ne sait pas choisir entre ses deux boyfriends. Certains passages sont carrément inutiles (notamment tout ce qui concerne Loren Blake, qui disparaît purement et simplement de l'intrigue au bout de 280 pages, pourquoi on n'en sait rien) et les sentiments de Zoey sont analysés en long en large et en travers au cas où la lectrice serait blonde comme la plupart des vampirettes de l'école et ne comprendrait pas à quel point tout ce qui arrive à la pauvrette est abominaffreux. Côté intrigue il se passe deux trucs que le lecteur avait deviné depuis longtemps et rien n'est évidemment résolu à la fin de ce looong volume mais comme j'ai moi aussi de super pouvoirs psychiques, chers happy few, je sais comment tout va se terminer et je vais donc pouvoir me dispenser de lire le tome 3.
    
   392 pages (et une centaine en trop), 2007

critique par Fashion Victim




* * *