Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un sentiment d'abandon de Christopher Coake

Christopher Coake
  Un sentiment d'abandon

Un sentiment d'abandon - Christopher Coake

Le trouble et l'abandon?
Note :

   Recueil de 7 nouvelles qui sont les premières traduites de cet auteur américain, littérature américaine que j'avais un peu délaissée ces derniers temps.
   Ce livre commence par "On a tous ses ennuis", un jeune couple fraîchement amoureux (dans le temps, pas dans les sentiments) se disent "Raconte moi la chose la plus frappante que tu te rappelles et je ferai pareil."
   Le garçon raconte l'accident et la mort de son chien survenus quand il avait sept ans. Elle lui parle d'un couple de femmes, qui après plusieurs années de vie commune décident enfin d'avoir un enfant. Hélas ce jour-là, devant leurs yeux, une fillette se tue en tombant d'un pont! Albert aussi a des ennuis, mortels ceux-là, un cancer le ronge.
   
   Dans "A travers le pays", un enfant de neuf ans en voit un autre, l'air effrayé dans un restaurant, puis dans une voiture avec un homme. Qui est cet enfant et pourquoi toujours repenser à cela? Nous l'apprendrons en les suivant dans leur périple automobile.
   
   Dans la nouvelle intitulée "Solos", une femme, Ani, un mari alpiniste de renom qui tente une escalade très difficile et sa radio qui est en panne. Les sentiments se télescopent dans la tête d'Ani et dans sa vie avec la présence à ses côtés de son beau-frère et une visite chez son beau père.
   
   "En cas de décès", où comment un homme, Dany, qui n'est vraiment pas prêt pour cela, au nom d'une promesse ancienne et du titre honorifique de parrain, se retrouve avec un enfant de trois ans sur les bras. Et surtout l'impression que les parents défunts avaient tout prévu dans une lettre qui lui était destinée depuis des années.
   
   Dans "un moment d'effroi", Dana, belle femme de 27 ans, succombera-t-elle au charme de Jimmy, jeune bellâtre sûr de son fait? Son mari comprendra t-il son désir de l'avoir pour cette soirée à ses côtés?
   
   A part "Un sentiment d'abandon", quelles peuvent être les pensées de Brad et de Mel, dans une cabane isolée, sans chauffage, entourée de neige et par moins 15 degrés?
   
   Un livre "A travers la maison" amène un policier à se remémorer une tuerie qui a eu lieu dans sa juridiction, et qui concernait une famille de ses connaissances. Quel est le réel motif de ce carnage? Comment un homme peut-il être amené à tuer ainsi toute sa famille?
   
   Des personnage très attachants dans des situations frivoles ou plus souvent graves, se culpabilisant ou recherchant le pardon, résistant au doute.
   Natalie et Joan vivent ensemble, mais la venue d'un bébé fragiliserait-elle leur couple? Le destin en décide autrement. Albert et Elise s'aiment depuis cinquante ans, Albert en phase terminale d'un cancer a décidé de mourir, la douleur est trop forte, Elise l'aidera t'elle sciemment après cette journée passée entre amis?
   Des femmes mariées prêtes à commettre l'adultère, car se sentant délaissées, mais hésitantes encore ou sauvées par leur fils.
   
   J'ai relativement aimé ce recueil de nouvelles, car souvent les fins sont mystérieuses et laissent planer quelques doutes. L'écriture est par moment énigmatique et les nouvelles sont plutôt longues pour le genre, sept pour 291 pages. Mais à part l'histoire qui donne son titre au livre, et la dernière "A travers la maison", je pense que j'oublierai vite les autres, car à mon goût, elles ne sont pas toutes de qualité égale. Une petite déception au final, mais pas bien grave.
   
   Extraits :
   - Pour Nathalie, en revanche, ex-catholique et ex-hétéro, il a été plus difficile d'assumer. Au contraire de Joan, elle a eu des principes à renier.
   
   - Je ne cessais de m'interroger: ce garçon, ce garçon là, que lui est-il arrivé?
   
   - Il lui a expliqué que c'était dangereux, qu'il risquait d'être blessé. Devant notre fils nous avons toujours évoqué le danger, jamais la mort.
   
   - Jadis, dit Danny à Tom, le rôle de parrain consistait à assurer l'éducation spirituelle de ses filleuls.
   - Tout le monde dans la salle de banquet était, ou bien trop jeune et buvait trop, ou bien plus âgé et tâchait de paraître plus jeune en buvant trop.
   
   - Je ne t'ai pas raconté tout ça pour que tu me fasses des leçons sur ma santé physique ou mentale. Ni pour que tu me plaignes.
   
   - Bizarrement, Larry semblait être en train de courir-ses bras étaient flous. Tout le monde était mort, il n'avait donc aucune raison de se hâter.

   
   
   Titre original: We're in trouble.

critique par Eireann Yvon




* * *