Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Parmi les disparus de Dan Chaon

Dan Chaon
  Parmi les disparus
  Le Livre de Jonas
  Cette vie ou une autre

Dan Chaon est un auteur américain né en 1964. Il a obtenu en 2006 un Academy Award en littérature auprès de la prestigieuse Académie américaine des Arts et des Lettres. Son recueil de nouvelles, "Parmi les disparus", a été finaliste du National Book Award aux États-Unis et nommé Notable Book of the Year par le New York Times.
(Source éditeur)

Parmi les disparus - Dan Chaon

L’Amérique de tous les jours
Note :

   Recueil de nouvelles d’un écrivain de la nouvelle génération américaine qui a été finaliste du National Book Award en 2001.
   
   Nous croisons pêle-mêle, une jeune veuve et son "Safety Man", poupée gonflable homme chargé de donner l’impression qu’elle n’est pas seule dans sa voiture, mais qui semble mourir à chaque fois qu’elle la dégonfle, puis une jeune femme dont le beau-frère, en prison pour viol, se rappelle sans arrêt à son souvenir par la présence de son perroquet dans sa maison. "Mon moi adulte" met en scène un enfant, qui se persuade que leur nouveau voisin est lui dans quelques années et qui s’écrit pour l’avenir:
   «-J’espère que je ne mourrai pas avant que tu puisses lire cela.»

   
   Nouvelles douces-amères sur les relations humaines, parents et enfants, dans "Parmi les disparus" ou dans " Brûle avec moi "; maris et femmes dans "La prothèse". Une nuit américaine dans le Nebraska "En retard pour mon mariage" où une femme, son amant de 15 ans plus jeune et son fils passent la soirée dans un bar de cow-boy, entre herbe et pichet de bière. La question de la vérité est le centre de la nouvelle "Voici un petit souvenir de moi", plus de dix ans après un mensonge a t-il encore lieu d’être?
   
   Ces textes sont drôle parfois, tristes et désespérés souvent, mais de qualité égale. Ces personnages semblent tous vaincus par la vie, la modernité et l’étroitesse de certaines villes du fin fond des U.S.A, l’oubli par l’alcool semble être l’ultime solution. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce recueil.

critique par Eireann Yvon




* * *