Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Thé au trèfle de Ciaran Carson

Ciaran Carson
  Le Thé au trèfle

Le Thé au trèfle - Ciaran Carson

De toutes les couleurs
Note :

   Un des livres les plus étranges de la littérature irlandaise. Étrange dans sa structure: 313 pages, 101 chapitres? Étranges voyages dans la vie des Saints répertoriés dans le calendrier des martyrs de la foi. Étrange aussi pour un catholique irlandais de s’appeler Carson? Coloré le nom des chapitres: pour les verts (hommage à l’Irlande): Vert Paris, Perroquet, Hooker, Vert de Gris, Hyde, Abeille, Mal de mer, Anglais, Dragon, et pour toutes les autres couleurs, c’est pareil.
   
   Si vous aimez la peinture flamande et les toiles de Van Eyck,"Les époux Arnolfini", en particulier vous découvrirez certains secrets des peintures à l’ancienne.
   
   Les mythologies grecques, romaines ou irlandaises vous inspirent, alors entrez dans ce livre.
   
   Saviez-vous (certaines le savent, c’est sûr) que Saint Lambert est le patron de Liège et que Sainte Dympna était la fille chrétienne d’un roi d’Irlande païen?
   
   Carson et sa cousine Bérénice après avoir fumé du thé au trèfle se retrouvent dans un tableau flamand. Commencent alors des aventures entre les "Monty Python et Flann O’Brien "
   
   Quelques coups de chapeau à la littérature: «Du côté de ma mère on avait été élevé dans le respect de la littérature, elle était née "Joyce"», hommage à Wilde et Conan Doyle, ainsi qu’à "Speranza" (Maman)Wilde. Laquelle suggère de déverser du "Thé au Trèfle" (qui se fume ou se boit) dans les canalisations londoniennes afin que "Londres soit un thé vraiment planant". Ludwig Wittgenstein et Bertrand Russel font la conversation à Oxford, l’ami de Carson s’appelle Maeterlinck et un autre le Père Brown (détective des romans de Chesterton)
   On rencontre également un homme qui, à la mort de son perroquet, se prend pour lui, etc.
   
   Si vous aimez les livres bien construits, les histoires bien structurées, enfin un roman classique, passez votre chemin, cette œuvre n’est pas pour vous. Si vous voulez tenter une expérience littéraire, essayez, je pense que vous n’avez rien lu de semblable.
   
   Si après avoir tourné la dernière page, vous vous demandez ce que vous venez de lire et comment faire une critique cohérente, j’ai eu le même problème, et je ne l’ai pas résolu.
   
   Extraits :
   
   -Il fait que je me dépêche, c’est l’heure du Viandox tant redouté.
   
   -Sans la vallée du Silence, l’Etat d’Irlande du Nord n’existerait pas, mais par la grâce de Dieu cette même vallée entraînera la chute de L’Irlande du Nord.
   
   -La cocaïne et la nicotine, je peux bien vous le dire à présent, ne sont que deux ersatz du "Thé au Trèfle", dont ces deux auteurs faisaient grand usage. (Conan Doyle et Wilde)

   
   Rêve après énormément de "Thé Au Trèfle": L’Irlande accorderait dès lors l’autonomie à L’Angleterre, sous l’emblème d’une rose verte.
   
   Quelques explications et biographies :
   Cairan Carson est surtout connu comme poète, un des plus grands poètes nord-irlandais, il a obtenu le Forward Poetry Prize, la plus haute distinction poétique du Royaume-Uni. Né à Belfast en 1948, chose bizarre sa langue maternelle est le gaélique, mais il n’écrit qu’en anglais. Quelques poèmes ont été traduits en français dont "Le cerveau d’Edward Carson".

critique par Eireann Yvon




* * *