Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Reines et favorites de Benedetta Craveri

Benedetta Craveri
  Marie-Antoinette et le scandale du collier
  Reines et favorites

Benedetta Craveri est professeur d’université en Italie, spécialiste de la civilisation française des XVIIè et XVIIIè siècles.
Elle a publié "Madame du Deffand et son monde" en 1986, livre pour lequel elle a reçu de nombreux prix.

Reines et favorites - Benedetta Craveri

Galerie de portraits
Note :

    Un peu d’histoire cela vous tente? Pietro Citati nous a offert de magnifiques portraits de femmes écrivains, Benedetta Craveri, elle, nous propose des portraits de reines et de favorites, celles qui parfois ont fait l’histoire.
   
   Une galerie de portraits, elles sont toutes là (ou presque) des reines de mauvaise réputation, des reines  qui ne régneront jamais dans le cœur du roi, des reines sacrifiées et d’autres qui exerceront le pouvoir.
   
   Portraits des favorites qui rêvent d’une couronne et parfois l’obtiendront, qui devront affronter le mari «royalement cocufié» qui se verront renvoyées sans autre forme de procès, qui cacheront leurs enfants et parfois y perdront la tête au sens propre du terme!
   
   Je vous fais une petite liste mais vous les connaissez toutes: Anne d’Autriche, la Montespan et la Pompadour, Marie et Catherine de Médicis, Louise de La Vallière, Mme de Maintenon, sans oublier la Reine Margot et bien sûr Marie Antoinette.
   Pas facile pour ces femmes d’être mère, amante, de remplir leur devoir en donnant un héritier à la couronne, de mettre au monde des enfants bâtards, de vivre dans l’ombre d’une favorite ou chassée par la Reine à la première occasion.
   L’histoire est parfois sévère avec certaines, la Saint Barthélémy, l’affaire des poisons, les guerres avec l’Espagne, les reproches pleuvent mais comment ne pas être touché par celles qui perdent leurs enfants, sont humiliées publiquement, qui finissent au couvent ou sous la guillotine
   
   J’avais beaucoup aimé le livre de Benedetta Craveri "Madame du Deffand et son monde" celui-ci n’a pas la même envergure mais j’ai eu du plaisir à remonter le fil du temps et à suivre les parcours de ces femmes prises dans le carcan de la raison d’État et toujours maintenues dans une position inférieure. Sans doute ma fibre féministe qui parle!

critique par Dominique




* * *