Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Quelques Historiettes de Jacques Bonnet

Jacques Bonnet
  Des bibliothèques pleines de fantômes
  Quelques Historiettes

Quelques Historiettes - Jacques Bonnet

Biographie de Gédéon Tallemant des Réaux
Note :

   Le titre complet: "Quelques Historiettes ou petit éloge de l’anecdote en littérature".
   
   J’ai retrouvé avec plaisir Jacques Bonnet, il nous avait convié dans sa bibliothèque pleine de fantômes, il met ici le même enthousiasme, la même verve pour faire sortir de l’ombre un écrivain très peu lu et très peu connu.
   
   Le prétexte c’est une étude sur l’anecdote "forme littéraire des plus négligées" il est parmi ceux qui aime le genre "L’anecdote anime les conversations les plus banales, participe à la bonne ambiance des réunions en société, ponctue utilement les discours officiels"
   Rassurez vous ce n’est pas un cours que nous fait l’auteur car après un petit tour d’horizon souvent très drôle pour nous faire bien sentir la différence entre le bon mot et l’anecdote (j’adore son histoire de De Gaulle en Chine, je vous en laisse la découverte).
   On voit poindre déjà des livres à lire si ce n’est déjà fait: La vie des douze César de Suétone, la Bible (eh oui) pour en arriver au cœur du sujet: Les Historiettes de Gédéon Tallemant des Réaux, le champion du genre toutes catégories confondues.
   
   Un petit zoom sur l’homme nous est proposé par Jacques Bonnet, un écrivain du XVII ème qui écrivit ses Historiettes en 2 ans, prouesse quand vous saurez qu’elles représentent 2 volumes en pléiade!
   Issu d’une famille de banquiers protestants il s’est prudemment converti au catholicisme en ces temps d'Édit de Nantes
   Scandaleuses Historiettes, non publiables et non publiées de son vivant, J Bonnet dit "Gédéon Tallemant des Réaux appartient à cette catégorie particulièrement restreinte: celle des auteurs d’importance entièrement posthumes"
   Alors que sont ces fameux récit injustement méconnus?
   Tallemant fait des portraits des hommes et des mœurs de son temps en vrai collectionneur d’histoires et curieux insatiable.
   Scandaleuses, libres, libertines, écrites d’une plume légère en comparaison de Saint Simon que Jacques Bonnet traite "d’emperruqué là où Tallemant va tête nue"
   Quel est le dessein de Gédéon ?" Il ne veut pas seulement être utile, mais comme tout rapporteur d’anecdotes s’efforce d’intéresser, de surprendre, d’amuser son lecteur, de le retenir par la manche."
   
   Une littérature spontanée qu’aimait Céline qui disait " Ah relisant Tallemant des Réaux, Montluc, Agrippa, mes Dieux! mes bougres! mes potes!"
   Jacques Bonnet fait un rapprochement entre l’écrivain du XVIIème et Proust, le compare à La Bruyère et Saint Simon à l’avantage de Tallemant.
   
   Quand vous fermez ce petit livre vous avez une envie furieuse de lire ces Historiettes, un chemin vers les livres comme je les aime
   
   Un extrait
   
   « Il adopte un ton familier et vivant et un style qui fait tout passer. Prenons un exemple:
   " A Orléans on disoit à une fille qui n’avait point d’inclinaison pour son accordé: Quand vous aurez couché ensemble, vous l’aimerez davantage. Au bout de quelque temps on luy demande des nouvelles «Il est vray» dit-elle «que le couchage y fait"
   Il est évident que la saveur de l’anecdote ne tient qu’au "Il est vray" dit-elle "que le couchage y fait" toute autre manière de l’énoncer l’aurait affadie ou tirée vers la vulgarité.»
   
   
    Rentrée littéraire 2010

critique par Dominique




* * *