Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Damnés Français de Mark Twain

Mark Twain
  Les aventures de Tom Sawyer
  Un majestueux fossile littéraire
  Damnés Français
  Ascension en télescope
  Le voyage des innocents

Mark Twain est le nom de plume de Samuel Langhorne Clemens, journaliste, écrivain et humoriste américain, né en 1835 dans le Missouri et décédé en 1910 dans le Connecticut.

Damnés Français - Mark Twain

Par le champion du monde des râleurs
Note :

   Si vous êtes chauvin alors passez votre chemin car voilà un livre dans lequel notre orgueil en prend un rude coup.
   
   Mark Twain ne nous aimait pas beaucoup mais faut-il le prendre au sérieux alors qu’il fit plusieurs séjours en France? Il fit un grand tour d’Europe et résida quelques mois à Paris où il eu faim et froid "Paris la glaciale, Paris la pluvieuse, Paris la détestable" Et ben voilà c’est dit!
   Sauf que … l’humour vient tout sauver dans ce recueil d’articles variés rassemblant aussi bien des notes sur Paris, qu’un récit sur un séjour thermal à Aix les Bains.
   
   Il nous accuse de tout "Le passe-temps des Français, depuis toujours, consiste à s’exterminer mutuellement par le fer et par le feu", il remonte carrément à la Saint-Barthélémy oubliant un peu vite que sa nation sort tout juste d’une guerre civile!  Mâtiné d’un humour féroce il nous compare aux Comanches et bien sûr ce n’est pas à notre avantage.
   Dans un bref récit il raconte de façon savoureuse un duel qui eut réellement lieu entre Gambetta et un dénommé Fourtou avec Clémenceau comme témoin. Le duel se termine bien et "Les deux gladiateurs se tombèrent dans les bras, avec des torrents de larmes fières et heureuses"
   
   Son voyage en France est une occasion pour moquer les Marseillais qui ne se lavent pas eux mêmes avec leur savon, qui se nourrissent de "Bouchées d’escargots " alors que lui "Préfère les sauterelles" .
   Il fait une visite au Château d’If pour rire de nous à travers l'un des personnages de Dumas "C’est là que le courageux abbé a écrit un livre avec son propre sang, d’une plume faite d’un morceau de fer (...) Quel dommage que tant de semaines de travail fastidieux n’ait finalement servi à rien"
   
   De temps à autre il laisse échapper un compliment "Quel pays envoûtant!" mais il se reprend bien vite lorsqu’il fait le récit de sa visite à l’Exposition Universelle derrière un guide sans scrupules. Versailles l’impressionne mais ..." j’ai toujours pensé du mal des gens qui chez nous taillent leurs arbustes en pyramides, en cubes, en flèches et en toutes sortes de formes artificielles" Donc nos jardins à la Française vous devinez ce qu'il en pense.
   
   Le coup de grâce est donné au parisien qui "voyage fort peu. Il ne connait d’autre langue que la sienne et ne lit pareillement aucune autre littérature; par conséquent il est assez étroit d’esprit et très suffisant "
   
   Il termine son voyage par une cure thermale à Aix les Bains, est-ce le miracle de l’eau? d’un seul coup Mark Twain exulte, parle d’un lieu enchanteur mais pour aussitôt se plaindre du nombre de clochers et horloges qui sonnent sans arrêt "Ainsi une horloge sonne les heures, puis elle recommence pour confirmation"
   La cure au moins a-telle démontrée son efficacité? Je vous laisse juge!
   " J’étais venu ici vierge de toute maladie, mais trois semaines de bains avaient fait sortir de moi tous les maux connus de la science médicale, ainsi que d’autres plus considérables entièrement nouveaux "

   
   Ce livre est une compilation de textes, d’articles disséminés et réunis ici. Un livre pour jours moroses et gris. Je me suis amusée à cette lecture, on retrouve tout l’humour de l’auteur qui fait ici preuve d’une mauvaise foi ...toute française.

critique par Dominique




* * *