Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Un automne à Kyoto de Karine Reysset

Karine Reysset
  Comme une mère
  Ados: Un automne à Kyoto

Ados: Un automne à Kyoto - Karine Reysset

Grandir...
Note :

   Illustrations de Pauline Reysset
   
   
   Thèmes : Découverte, Japon, Amour
   
   
   Quatrième de couverture :
   
   " Passer l'automne à Kyoto. Toute une saison, autant dire une éternité... Margaux en rêvait depuis toujours. Mais la veille de son départ pour le Japon, elle n'a plus envie. Entre-temps, elle a rencontré Mathias et ça change tout. Comment va-t-elle supporter ces trois longs mois de séparation, privée de Mathias, de ses caresses et ses baisers? Pour ne rien arranger, elle vient d'apprendre que sa mère ne faisait plus partie du voyage et qu'elle-même allait jouer les jeunes filles au pair, coincée entre un père pas facile à vivre et une petite sœur énergique comme une pile électrique. Si elle savait! Là-bas, Margaux va s'émerveiller devant ses premières feuilles d'érable rouges, les momiji, les fleurs de camélia et les temples illuminés. Elle va rencontrer Eric Dufay, jeune photographe au sourire carnassier et aux yeux pétillants qui a un don certain pour l'agacer. Là-bas, l'automne va passer plus vite que prévu."

   
   
   
   "Un automne à Kyoto" est un roman charmant et élégant. Charmant comme l'est Eric, le photographe que Margaux va rencontrer lors de son voyage au Japon et élégant comme le sont les érables inspirant sérénité et force. Margaux, seize ans part avec son papa et sa petite sœur à Kyoto. Ce voyage est l'occasion pour ses parents de prendre du recul, alors qu'elle, amoureuse de Mathias, éprouve une certaine appréhension face à la distance qui les sépare. Mais Eric, jeune artiste lui fait découvrir un univers artistique fascinant: les temples japonais, les fleurs, des photos proches des estampes. Grâce à lui, dans ce lieu magique, elle vit des moments rares de plénitude empreints de mélancolie. L'automne à Kyoto est synonyme pour Margaux d'introspection, de sentiments profonds, d'une maturité qui prend son envol et devient passion. Elle grandit, elle devient artiste. Dans son carnet de voyage, elle consigne des listes amusantes, des croquis, des réflexions, le tout fraîchement accompagné de haïkus et de "Notes de chevet" sur des choses éphémères ou bien immortelles comme l'amour et la solitude.
   
   Bien sûr, il y a de la poésie parce qu' "Un automne à Kyoto" nous plonge dans une écriture esthétique, profonde, nostalgique. C'est un roman d'apprentissage, celui du passage de l'adolescence à l'âge adulte, des tourments affectifs, de l'affirmation de soi. Mais ce qui est agréable dans la lecture c'est cette tonalité respectueuse de la nature, inspirant calme, lenteur et zénitude malgré la tempête d'émotions qui ravage le cœur de Margaux. C'est très beau parce que cela nous parle de la vie, de ses chagrins et de ses joies, ça nous évoque des images, des senteurs, des couleurs et des souvenirs...

critique par Laël




* * *