Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Je suis un gros menteur de Karim Ressouni-Demigneux

Karim Ressouni-Demigneux
  Dès 10 ans: Je suis un gros menteur

* Interview dans la rubrique "Rencontres"

Dès 10 ans: Je suis un gros menteur - Karim Ressouni-Demigneux

Assumer ses racines
Note :

   Les Éditions “Rue du monde” ont la spécificité de publier ces remarquables ouvrages traitant de divers sujets de société, et d’insuffler leur militantisme en faveur des droits et devoirs civiques. Elles ont l’incontestable volonté de "titiller l'intelligence des enfants, leur esprit critique et leur sensibilité artistique". Ces livres ont l’immense mérite d’aborder des thématiques qui interpellent vivement les enfants mais qu’il n’est pas toujours aisé de traiter avec eux et surtout de répondre à leurs questionnements.
   
   À partir de 10-11 ans
   
   Dans ce livre de la collection “roman du monde”, Ismaël, jeune garçon de 11 ans, a bien des difficultés à assumer ses racines familiales entre son père marocain et sa mère bourguignonne (comme l’auteur qui écrit là un récit autobiographique).
   Ainsi, pour échapper au regard parfois implacable des autres, Ismaël contourne ses vérités familiales qu’il ne parvient pas à comprendre en s’entourant de multiples mensonges. Pris dans cet engrenage inextricable, il ne peut certes pas envisager que ses camarades de classe viennent à sa fête d’anniversaire organisée par ses parents sachant que le pot aux roses serait bien vite découvert.
   
   Un audacieux roman qui exploite avec beaucoup de justesse et d’humour “le méli-mélo des religions, des racines familiales et des traditions”. Un livre qui aborde judicieusement l’histoire des religions chrétienne, juive et musulmane à partir des personnages de la Bible avec Adam et Ève, Abraham et Sarah… ainsi que les origines de la circoncision. Et tout cela avec un admirable naturel et un bon sens irréfutable.
   
   Le texte est agrémenté d’illustrations de Daniel Maja aux couleurs orientales qui invitent au rêve, à défaut de pouvoir partir en voyage.
   
   Un ouvrage citoyen salutaire dont la force et l’originalité de l’écriture parviennent à captiver et enthousiasmer l’ensemble des jeunes lecteurs.

critique par Véro




* * *