Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 06 ans: Blaise et le château d'Anne Hiversère de Claude Ponti

Claude Ponti
  Dès 06 ans: Georges Lebanc
  Dès 06 ans: Ma vallée
  Dès 06 ans: Blaise et le château d'Anne Hiversère
  Dès 06 ans: Le doudou méchant
  Dès 06 ans: Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron
  Dès 06 ans: Catalogue de parents pour les enfants qui veulent en changer
  Dès 06 ans: Sur l'île des Zertes

Claude Ponti est un dessinateur et écrivain français, né en 1948, en Lorraine. Principalement connu pour ses merveilleux livres pour enfants, il a aussi écrit pour les adultes.

Dès 06 ans: Blaise et le château d'Anne Hiversère - Claude Ponti

Oui, oui, c'est bien «château»
Note :

   Toute sa vie, enfin, toute sa vie de d’auteur de livres pour enfants, Claude Ponti a dessiné des poussins. Depuis le tout premier déjà, «L’album d’Adèle», les poussins hantent son œuvre. Mais alors là ! C’est le pompon, si je puis dire, tant par leur nombre que par l’aspect pomponnesque des ces minuscules intervenants turbulents. Ils se sont multipliés, il n’y en a plus dix, ni même cent, mais plutôt des milliers et, semble-t-il, tous différents et tous très occupés, animés par une vie réellement active et prenante, entreprenante, même. On est submergé par cette avalanche de poussins dans ce nouvel album grand format (le 28x39 de «Ma Vallée» ou de «Georges Lebanc»)
   
   Il faut dire qu’ils ont du travail. Dix jours seulement pour fabriquer le château pour la fête d’Anne Hiversère, leur amie, et il y a beaucoup à faire. Notre millier d’adorables petits poussins se jette donc dans l’action et ce, comme il se doit, dans le plus grand désordre.
   
   Ladite action est organisée par Blaise, le poussin masqué, dictateur miniature, qui n’hésite pas à manier le fouet, au moins symboliquement. Il est partout, Blaise, il veille sur toutes les pages. Où ? Mais cherchez-le, dites-vous bien qu’il est là. Tout comme d’ailleurs le poussin qui s’est malencontreusement coincé la tête dans un champignon dès la première page (ou la troisième).
   
    Malgré d’innombrables bêtises, bévues, maladresses et espiègleries, le travail avance. On rencontre, chemin faisant, la foule des poétiques personnages imaginaires qui nous font tant aimer l’univers de C. Ponti. Une vision du monde toujours intelligente, inventive et fine. Dix jours, pour préparer la SUPER fête d’Anne Hiversère, à laquelle participeront sans vergogne les célébrités les plus inattendues, ce n’est pas trop !
   
   Mais c’est assez tout de même, et même le problème du champignon sera résolu.

critique par Sibylline




* * *