Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Rage noire de Jim Thompson

Jim Thompson
  1275 âmes
  Le démon dans ma peau
  Rage noire
  Nuit de fureur
  Liberté sous condition
  Le lien Conjugal
  Le criminel
  Ici et maintenant
  Des cliques et des cloaques
  Avant l’orage
  Cent mètres de silence
  Un meurtre et rien d'autre
  Pottsville, 1280 habitants

Jim Thompson est un auteur américain de romans policiers, né en 1906 dans l'Oklahoma et mort en 1977.

Rage noire - Jim Thompson

Black & white
Note :

   Ce livre pour moi le plus dur de Jim Thompson, celui où il ne s’encombre pas de sentiments. La noirceur absolue pour l’époque et la situation raciale. Le livre qui fait mal, très mal. A ne pas mettre entre toutes les mains, le langage étant volontairement obscène et très souvent choquant.
   
   A signaler que lors de la sortie de ce livre, l’éditeur a tenu a signaler que "le livre correspond au texte exact du manuscrit original de Jim Thompson".
   
   Allen rentre dans une nouvelle école d’un quartier de la moyenne bourgeoisie américaine. Les rentrées scolaires ne sont jamais aisées pour un nouveau venu surtout lorsque vous avez en plus vos problèmes personnels. Être orphelin de père n’est pas facile, même s’il est mort pour la patrie, en héros. Ensuite votre mère est une superbe blonde qui vous vouvoie, qui flirte avec le premier venu et vous oblige à coucher avec elle. Mais ce qui pose le plus de problème c’est qu’Allen est noir, et qu’en plus il déteste les gens de couleurs! Préparez les problèmes et en avant les représailles, la vengeance sera aussi aveugle que machiavélique.
   
   Pour Allen la vie est compliquée, il va la rendre impossible aux autres. Ce n’est pas de sa faute, s’il renverse un landau et que le bébé meurt, surtout qu’il ne connaissait pas ces gens. Et puis il y a ce problème de sexe, la seule femme qui l’inspire est sa mère, alors toutes ses tentatives sont vouées à l’échec, pourtant il a du succès. Lisbeth voudrait bien coucher avec lui, mais elle se retrouve avec son propre frère, et Allen prend des photos pour le papa.
   
   Allen ferait passer Nick Corey ("1275 âmes") pour un ange, il est prisonnier de ses problèmes familiaux, de sa couleur et de la castration physique et morale que lui impose sa mère, "pute" de haut luxe spécialisée dans la clientèle afro-américaine.
   
   Un livre très dérangeant, mais magnifique. Si les propos tenus dans ce récit vous dérangent, ne le lisez pas. Jim Thompson s’en fout, il est mort depuis longtemps dans la pauvreté, mais si vous voulez voir jusqu’où peut aller la misère humaine et la folie, lisez-le! Mais je comprendrais très bien que vous pensiez que ce livre ne mérite que le fond d’une poubelle et que ce soit la pire horreur que vous ayez lu.
   
   
   Extraits :
   
   -Elle n’avait pour elle ni le cul ni les lolos de Liz, mais elle n’en avait pas besoin.
   
   -Sa voix mourut. En dépit de ma peau noire et de ma tête laineuse, ma ressemblance avec Mère avait fini par la frapper…
   
   -La seule chose qui déconne ici c’est moi.
   
   -Que j'étais deux types différents. L’un qui séduisait les gens et l’autre qui leur causait de la répulsion.
   
   -T’aimer? j’ai dit. Seigneur Dieu quelle farce!
   
   -J’ai hésité en la regardant. En regardant cet énorme tas de saindoux qui autrefois, avait été une séduisante jeune femme.
   
   -Vous connaissez ce vieux dicton, non, monsieur: "Bite qui bande n’a pas de conscience!"
   
   -Elle est notre seule spécialiste afro-américaine, voyez vous…
   
   -Un miracle majuscule vient de se produire. Dieu vient de retrouver la raison.

   
   
   Le premier titre fut "White Mother, Black Son", puis "Child of Rage"

critique par Eireann Yvon




* * *