Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Confessions d’un gang de filles de Joyce Carol Oates

Joyce Carol Oates
  Un amour noir
  Johnny Blues
  Viol. Une histoire d’amour
  Les chutes
  La fille tatouée
  Je vous emmène
  Délicieuses pourritures
  Hantises
  Zombi
  Blonde
  Nous étions les Mulvaney
  Eux
  Fille noire, fille blanche
  La Fille du fossoyeur
  Reflets en eau trouble
  Mère disparue
  Folles Nuits
  Solstice
  Confessions d’un gang de filles
  Journal 1973 - 1982
  Vous ne me connaissez pas
  Les mystères de Winterthurn
  Les Femelles
  Petit oiseau du ciel
  Bellefleur
  Marya, une vie
  Le Musée du Dr Moses
  Mudwoman
  Le Mystérieux Mr Kidder
  Carthage
  Terres amères
  Sacrifice
  Paysage perdu
  Valet de pique
  Le triomphe du singe-araignée

Joyce Carol Oates est une poétesse et romancière américaine née le 16 juin 1938 à Lockport (État de New York).

Joyce Carol Oates a commencé à écrire dès l'âge de quatorze ans.

Elle enseigne la littérature à l'université de Princeton où elle vit avec son époux qui dirige une revue littéraire, la Ontario Review.

Depuis 1964, elle publie des romans, des essais, des nouvelles et de la poésie. Au total plus de soixante-dix titres. Elle a aussi écrit plusieurs romans policiers sous les pseudonymes de
Rosamond Smith et de Lauren Kelly. Elle s'intéresse aussi à la boxe.

Son roman "Blonde" inspiré de la vie de Marilyn Monroe est publié pratiquement dans le monde entier et lui a valu les éloges unanimes de la critique internationale. Elle a figuré deux fois parmi les finalistes du Prix Nobel de littérature."
(Wikipedia)

Confessions d’un gang de filles - Joyce Carol Oates

Un des meilleurs Oates!
Note :

    Titre original: FOXFIRE, Confessions of a Girl-Gang, 1993.
    
    
   Foxfire fut une société secrète composée originellement de six adolescentes de treize à seize ans, et en activité de 1953 à 1956. Celle qui consignait les faits et gestes du groupe, Maddy, écrit les mémoires du groupe, tantôt à la première personne, tantôt à la troisième, en relisant ses cahiers de notes. Un récit qui dure trois ans.
   
   L’héroïne en est Margaret surnommée Legs à cause de ses longues jambes, créatrice du groupe, chef, inventeur de la cérémonie d’initiation et du tatouage consistant en une flamme vive.
   C’est pour sauver Rita, une de leurs amies, harcelée par le professeur de mathématiques du lycée, qui le groupe se constitua et commença son action. Première action, couronnée de succès, le professeur se sauva et ne reparut plus, je vous laisse découvrir comment elles  menèrent leur vengeance.
   
   Ce qui nous plaît d’emblée c’est que le «gang» se créée dans l’urgence, par nécessité. Les adolescentes, toutes issues de familles marginales, et indigentes, doivent se protéger contre leurs parents, ou ce qu’il en reste, contre la plupart des adultes, soit vicieux, soit délinquants, soit lâches, (souvent tout à la fois), contre les garçons des environs, voyous et belliqueux, qui eux-mêmes se sont associés en plusieurs gangs, et même contre d’autres femmes ou filles…
   
   Courageuses et rusées les fille de Foxfire! Leurs activités tiennent de la légitime défense, de la vengeance, de la fête, des défis fous qu’on se donne à l’adolescence, et de la délinquance aussi. Le sentiment de puissance qu’elles acquièrent, et la précarité sociale mêlés leur seront finalement néfastes, en dépit de leur belle solidarité féminine.
   
   Tous ces portraits de filles, ainsi que ceux des personnages secondaires, je les ai trouvés saisissants de vérité! Le récit est comme d’ordinaire chez Oates, mélange de monologue oral ou réfléchi, de narrations courtes et précises. Le récit laisse place à des moments de suspens bien enlevés.
   
   Un roman socio-psychologique passionnant, un de ses meilleurs.

critique par Jehanne




* * *